Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 30 mai 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

La samba plus vivante que jamais

Le carnaval s’est terminé dimanche avec le défilé des champions 2011, mais la samba ne meurt jamais. Dans ce duo exemplaire, retrouvons deux chanteuses à forte personnalité : Alcione et Beth Carvalho. A l’occasion d’un show mis en scène à la manière d’une roda de samba, tous les musiciens alignés le long d’une table, les deux grandes dames de la samba font entendre la voix du cœur.

Elles enchaînent deux chansons bien connues des amateurs – et que la salle n’a aucune difficulté à reprendre avec elles. La première c’est : « Não deixa o samba morrer » – ne laissez pas mourir la samba. Ecrite par les bahianais Edson Conceição e Aluísio , cette chanson raconte l’histoire d’un vieux sambiste obligé de raccrocher, et qui doit transmettre à un plus jeune son ‘Anel de bamba’ – sa baguette de chef, si on veut. Ca donne à peu près ça :

« Quand je ne pourrais plus marcher sur l’avenue (Sapucai)
Quand mes jambes ne réussiront plus
A faire bouger mon corps en même temps que la samba
Je passerai mon tour à un successeur qui le méritera
Je me cacherai dans le public
Pour voir mon école perdre ou gagner.
Encore un dernier carnaval
Avant de me retirer
Je lance au sambiste plus jeune que moi
Cette dernière supplique »

La chanson qui suit, c’est Sufoco, un autre grand classique.

Pour jouer Não deixa o samba morrer, par ici les paroles et les accords

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !