Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 25 mars 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

République-Madeleine, la manif brésilienne de l'année

Dimanche dernier avait lieu à Paris le 10ème Lavage de la Madeleine. N’ayant pu m’y rendre personnellement, j’ai recueilli le témoignage d’amis qui s’y trouvaient. Merci à Carole, à Teresa, et à Stéphane de la radio Clube Brasil, ainsi qu’aux vidéastes qui ont posté sur YouTube.

18° et vent frisquet, des participants motivés et des passants intrigués : l’initiative est toujours aussi sympa, même si on reste encore loin de l’ambiance fervente et participative de la capitale du Nordeste. Les quelques gouttes de pluie n’ont pas entamé l’enthousiasme de Roberto Chaves, l’organisateur interviewé ici même voici quelques semaines. Robertinho était au taquet, courant, chantant, criant, et dansant sans répit ! Beaucoup de belles robes de bahianaises, et la présence active des écoles de batucadas, de danse et de capoeira de Paris et sa région.

Très attendu et inapprochable, Carlinhos Brown n’est arrivé qu’au milieu du défilé, qui avait quant à lui pris pas mal de retard. Du coup, une fois à la Madeleine, le cortège a du se disperser très vite, trop vite pour vraiment faire la fête (et à vrai dire la place, qui reste semi-ouverte à la circulation, n’y est pas franchement propice). C’est finalement la dimension religieuse de l’événement qui a primé, dont notamment la prière en yoruba et en portugais sur les marches de l’église de la Madeleine.

Ambiance générale, avec un film qui serait très bon si le camaraman avait tenu son appareil dans le bon sens ☺

Carlinhos Brown, avec son joli chapeau à plumes, fait de son mieux pour faire monter l’ambiance

Une bonne batucada

Et en conclusion à l’eglise de la Madeleine, bénédiction pour tout le monde !

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !