Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 26 avril 2017

Remonter

Top

4 Commentaires

Manifestation à Rio pour la libéralisation du cannabis

Manifestation à Rio pour la libéralisation du cannabis

Le 10 mai dernier, la ‘Marcha da Maconha’ a eu lieu à Rio de Janeiro et dans d’autres villes du Brésil. Interdite l’année passée, elle a réuni cette fois entre deux et trois mille manifestants demandant la légalisation de l’usage du cannabis (maconha, en portugais) et la réglementation de sa culture et de son commerce. Cette manifestation festive, mais où ne circulait aucun joint, c’était l’accord avec les autorités, allait d’Ipanema poste 9 à Arpoador. Encadrée par 70 gendarmes et 30 policiers municipaux, elle n’a donné lieu à aucun incident.

C’est la présence du ministre de l’environnement Carlos Minc qui est peut être le plus surprenant pour nous. « Aujourd’hui, la guerre contre les drogues fait trente fois plus de morts que les overdoses. Pour ne pas le voir, il faut être hypocrite », dit-il dans son discours improvisé. Prenant la parole au milieu de la foule, il rappela aux manifestants que les ministres de la Santé, de la Justice, et de la Culture étaient eux-aussi favorables à la légalisation.

Je ne rappellerai pas les termes de l’article L 3421-4 du code de la Santé publique de notre si beau pays de France, mais vous propose à la place d’écouter une samba de Bezerra da Silva, l’ambassadeur des favelas mort voici deux ans à un âge avancé, et ‘maconheiro’ revendiqué : ‘Vou apertar, mas não vou acender agora’ (traduction : je vais rouler, mais je ne vais pas l’allumer tout de suite). Titre original : Malandragem da um tempo.

Euh… j’ai l’impression qu’il y en a beaucoup qui connaissent les paroles… Au poste !

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Charles

    Manifestement aucun rapport entre ce Monsieur Minc là et notre génie économique, notre phare de la pensée, notre visionnaire du libéralisme salvateur, son excellence Alain Minc…

  2. Charles

    CA fait pas beaucoup de forces de l’ordre pour 3000 manifestants – du mois si on compare avec les manifs à Paris ou il y a souvent bien plus de CRS que de pancartes !!!!

  3. Podji

    …sans meme parler du moindre déplacement d’un de nos ministricules, qui mobilise des centaines de CRS dans leurs camions blindés…

Exprimez vous !