Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 18 août 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Jazz, samba et sardinade

Le groupe Pagode Jazz Sardinha’s Club présentera ce soir à 19:00 son troisième album, Cidade Mestiça (ville métisse), tout juste sorti sous l’excellent label Biscoito Fino, au Sesc Ginástico de Rio de Janeiro.

Pagode Jazz Sardinha’s Club, c’est une formation qui s’est donné pour vocation d’assembler chôro, jazz, bossa et samba. Son nom vient d’une impasse située dans le quartier du Centro, haut lieu de la Bohème carioca, et surnommé affectueusement « Beco das Sardinhas » parce que les bars y faisaient griller des sardines.

Rodrigo Lessa (mandoline, violon, chant), Roberto Marques (trombone), Lula Galvão (guitares), Xande Figueiredo (baterie), Marcos Esguleba (percussions), Eduardo Neves (saxo et flûte) et Edson Menezes (contrebasse) sont de fins musiciens. Ils commencent par réinterpréter Pixinguinha et Nelson Cavaquinho. Les amateurs de jazz du monde entier reconnaissent immédiatement leur valeur. Ils viennent à Paris pour la grande fête de l’Année du Brésil, en 2005, où les voit au festival Macunaima Brasil, Mairie de Clichy. Depuis ils continuent leur chemin de métissages musicaux, au carrefour des musiques savantes et de l’art populaire.

Je vous propose de vous en faire une idée avec Transmestiço, un morceau écrit par Rodrigo Lessa et Eduardo Neves. Vous y verrez à l’oeuvre des solos de guitare très jazzistiques, une remarquable association de la cuica avec la flûte et le trombone, et un swing à toute épreuve.

On peut écouter l’album Cidade Mestico sur la page MySpace du groupe : http://www.myspace.com/pagodejazzsardinhasclub

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !