Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 22 novembre 2014

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Hommage de la rue à Paulinho da Viola

Le Carnaval de rue de Rio prend de l’ampleur chaque année, une façon pour les cariocas de reprendre possession de LA fête populaire qui leur a été subtilisée lorsque les défilés se sont retrouvés en 1984 cantonnés au Sambodrome de l’avenue Marquês de Sapucaí. Dimanche dernier, le bloco « Timoneiros da Viola » a envahi les rues pour le plus grand plaisir des amoureux de Portela.

Perché sur le camion aux couleurs de l’école de samba bleue et blanche, aux côtés de Paulinho da Viola, on a vu la délicieuse Teresa Cristina toute émue, Monarco, Tia Surica et la Velha Guarda da Portela. Au programme : sourires, samba et chansons reprises en chœur par une foule de plus de dix mille personnes réunies place Paulo da Portela, qui a ensuite défilé dans le quartier au son de Pecado Capital, Coração Leviano, Guardei minha Viola, et bien sûr du tube absolu de Portela et du compositeur : Foi um rio que passou em minha vida.

Précision : le défilé est parti deux heures en retard, et s’est terminé une heure en avance. Le camion était trop haut pour passer sous les cables électriques qui traversent les chaussées de Rio en toute pagaille… Il n’y a pas que la samba de traditionnelle à Rio !

Retrouvez Paulinho da Viola sur scène l’année dernière, et sa belle chanson « Timoneiro »

photo : o Globo

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !