Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 30 mai 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Deux bêtes à cordes en open space

Dans un grand open space anonyme, au fond duquel on voit s’agiter quelques employés, Yamandu Costa et Hamilton de Holanda jouent un morceau écrit par Yamandu : Samba pro Rapha. Ils ont dix-sept cordes à eux deux, et une aisance pour jouer à l’unisson, se répondre et échanger les variations qui laisse un peu pantois, voire carrément jaloux !

Hamilton de Holanda, de deux ans le cadet du guitariste, ne lui rend rien en matière de virtuosité. Considéré comme un génie du chôro depuis qu’en 95 il en remporte le festival de Rio, Hamilton (qui je crois n’appartient pas à la famille de Chico, Miucha, Ana la ministre, et les autres) compte déjà une belle carrière à son actif. Il tourne dans le monde entier avec son quintette constitué de Marcio Bahia (batterie), Gabriel Grossi (flûte), Daniel Santiago (guitare) et André Vasconcellos (bassiste de première classe). Habitué des scènes françaises, il était encore à Paris voici quelques mois.

En 2009, Hamilton de Hollanda enregistre un disque avec Yamandu Costa. Les deux artistes figurent à nouveau cette année parmi les nominés du Prix de la Musique Brésilienne (Prêmio da Música Brasileira), catégorie instrumentale – comment pourrait-il en être autrement !

Hamilton de Holanda, qui est un gars rudement sympa, est également professeur de l’école de chôro Raphael Rabello dans sa ville Brasilia, et intervient régulièrement à l’école de musique de la favela de Rocinha, à Rio, une autre belle preuve de sa générosité.

Retrouvez Hamilton de Holanda sur son site web.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Charles

    Meuh meuh, dirais-je même…

Exprimez vous !