Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 24 mars 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Pour Noël, je voudrais une afro-samba, par Casuarina !

Casuarina est à mon avis le meilleur représentant de la samba actuelle de Rio de Janeiro. Respect de la tradition, arrangements remarquables, maîtrise de tous les musiciens et parfaite justesse de la voix de João Cavalcanti : de la samba comme ça, on en veut tous les jours, et tout particulièrement un 24 décembre. Joyeux Noël à tous !

Canto de Ossanha est la première des afro-sambas écrites en 1966 par Baden Powell et Vinicius de Moraes. Les deux amis s’enferment trois mois durant dans l’appartement de Vinicius. Ils vont y composer ensemble ces chansons qui feront date dans l’histoire de la musique brésilienne, inspirées par les orixas qui peuplent le Panthéon africain : Exu, Oxala, Iemanjá, Xangô. Et à vrai dire peut-être aussi par les vapeurs du whisky Haig & Haig, dont le poète s’est fait livrer plusieurs caisses en prévision…

Huit titres seulement figurent dans l’album qui va suivre : Canto de Ossanha, Canto de Xangô, Bocoché, Canto de Iemanjá, Tempo de amor, Canto do Caboclo Pedra-Preta, Tristeza e solidão et Lamento de Exu. Les arrangements de Maestro Guerra Peixe associent les instruments traditionnels du candomblé et de l’umbanda : atabaques et afoxés, à ceux de la samba : cloche agogô, pandeiro, saxo. Quarteto em Cy assure les chœurs, magnifiques.

Baden Powell enregistrera un remake de l’album en 1990, mais pour aujourd’hui c’est cette très belle version de Casuarina – que nous avons vu à Paris à deux reprises ces dernières années, qui aura ma préférence. Saravah !

Ami musicien, tu trouveras ici la grille de Canto de Ossanha, par Casuarina (pour cavaquinho et pour guitare)

PS : casuarina c’est aussi un arbre épineux très répandu en Australie, d’où l’illustration de cet article !

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Pascal

    Merci Thierry pour cette magnifique version de ce chef d’oeuvre de Baden Powell et Vinicius De Moraes. Quelle pèche !!
    Bonne fêtes de fin d’année à toi !
    Souhaitons à BossaNovaBrasil pour 2013 autant de bulles de Champagne que peut en porter la musique brésilienne : celle-là au moins,on peut en boire sans modération!!

Exprimez vous !