Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 19 novembre 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Une affaire de rythme

Une affaire de rythme

Quand on parle de musiques brésiliennes, on parle d’abord de rythme. Comment se mettre le rythme de la bossa dans la tête, n’importe où, n’importe quand ? Voici une recette secrète qui m’a été confiée par un ami saxophoniste. A vous d’essayer.

Prenez deux mesures à deux temps. Divisez les d’abord en blanches. Tapez avec le pied. Ca donne : Bom, bom, bom, bom. Divisez chaque blanche en quatre croches. Ca vous donne seize croches de valeur égale. Ta ta ta ta Ta ta ta ta Ta ta ta ta Ta ta ta ta. Tout le monde suit ?

Prenez un stylo dans la main droite. Tapez les croches avec le stylo. Continuez de marquer les blanches avec le pied.

Maintenant vous allez marquer les accents en tapant sur la table avec votre main gauche. Au lieu de taper sur la première croche de chaque mesure, vous allez accentuer de la façon suivante :

Toom ta ta Toom ta ta Toom ta ta Toom ta ta Toom ta ta ta- autrement dit : UN deux trois QUATRE un deux TROIS quatre un DEUX trois quatre UN deux trois quatre.

Pour vous détendre, écoutez ensuite ce bijou : Bim Bom, de João Gilberto, en trois versions. La première, par Charlie Byrd, est de nature à miner le moral de tout guitariste normalement constitué. La seconde est la classique Gilberto/Getz de 1964. La troisième est de l’ineffable Sergio Mendes, un brésilien de New-York capable du meilleur (avec les Black Eyed Peas en 2006, par exemple) comme du pire.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Billie

    pffffffffff j’y arrive pas (rapport aux blanches).. heureusement ca ne m’empêche de savourer ce fameux Bim Bom.

Exprimez vous !