Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 24 juin 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Tim Maia chez Luaka Bop

Tim Maia, le roi du funk, le James Brown brésilien, vient d’avoir les honneurs d’une compilation chez Luaka Bop. Un album dont vous pouvez télécharger gratuitement un titre si vous vous dépêchez un peu. La sélection vaut le déplacement, et vous donnera un bel éventail du talent d’un artiste à nul autre pareil.

Luaka Bop, la maison de disques de David Byrne (Talking Heads), s’est rendue célèbre dès les années 90 pour sa collection Brazil Classics et ses compilations de forro et de samba. C’est elle par exemple qui a fait découvrir au monde le génie de Tom Zé. Voici quelques jours qu’elle a lancé une compilation intitulée Nobody can live forever : the existential soul of Tim Maia – à ma connaissance la première compilation des titres du grand Tim Maia.

Voici une vidéo très sympa qui accompagne le lancement du disque et résume en 2’30 » la vie de Tim Maia :



La compilation elle-même se limite à la période qui va des débuts de Tim, en 1971, jusqu’en 1978, en passant bien sûr par les années de Cultura Racional. Elle comprend les titres suivants :

  • Imunização Racional (Que Beleza)
  • Let’s Have a Ball tonight
  • O caminho do Bem
  • Ela partiu
  • Quer queira, quer não queira
  • Brother Father Mother Sister
  • Do Leme ao Pontal
  • Nobody can live forever
  • I don’t care (Não quero nem saber)
  • Bom senso
  • Where is my other half ?
  • Over again
  • The dance is over
  • You don’t know what I know
  • Rational Culture
Tim Maia le génie de la Soul brésilienne

Tim Maia à Miami, quelques mois avant sa mort

Soul ou psychédélique, en anglais (Tim Maia était parti aux Etats-Unis à 17 ans et y a rapidement appris la langue) ou en portugais, ouvertement conçue pour faire la fête ou faire l’amour, la musique de Tim Maia traverse le temps sans rien perdre de son charme.

Cliquez ici pour télécharger gratuitement et légalement un morceau de la première compilation Tim Maia de Luakabop.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Raoul

    J’adore Tim Maia. Si il avait été américain il aurait fait un succès mondial… Dommage que vers la fin de sa carrière il soit un peu tombé dans la disco variet’, non ?

Exprimez vous !