Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 29 juin 2017

Remonter

Top

2 Commentaires

So danço trip-hop, vai vai vai…

So Danço Samba à la sauce trip hop, ça aurait pu être effroyable, mais avec la chanteuse Nina Miranda ça n’était pas mal du tout. Je vous propose de l’écouter aujourd’hui, dans la catégorie « insolites et raretés », et de regarder aussi le clip Underwater Love qui avait fait quelques années auparavant la gloire éphémère de Smoke City.

En 1997, ce groupe anglais associe avec bonheur le trip hop et l’acid jazz avec la bossanova dans un single « Underwater Love » qui fut lancé par une célèbre marque de jean’s – comme quoi la pub de temps en temps ça peut servir à quelque chose. Du coup les trois lascars sortiront tout un album : « Flying Away », dont un titre, « Mr. Gorgeous », fut même repris dans Red Hot + Lisbon au profit de la recherche contre le Sida.

En 2001, ils remettent ça avec un deuxième disque : Heroes of Nature. Une version extended contient cette version assez originale de So Danço Samba, que voici que voilà :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Photo Laurent Orseau

Photo Laurent Orseau

L’histoire du groupe s’achève en 2002. Ces deux albums sont plutôt difficiles à trouver, mais valent la peine de les chercher.

Les photos prises en 1998 lors d’un concert du groupe à la Maison de la Radio sont sur le site du photographe Laurent Orseau.

Pour plus d’information sur la série « Red Hot + », référez-vous aux billets de mon compère blogueur le Docteur Funkathus.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. De la bossa-trip hop, c’est vrai qu’on a de quoi sceptique. Pourtant, moi aussi j’aime beaucoup leur morceau « Underwater Love ». Par contre, même si j’ai le CD à la maison, c’est le seul titre que j’ai vraiment écouté de ce premier album. Mais il faut aussi aller à la source, vers « Bahia Soul », le morceau de Luiz Bonfa qui a été samplé ici, et qui est extrait de son album Black Orpheus Impressions.

    Merci d’avoir cité mes message sur Red Hot…

    Ah, et si la bossa-trip hop, c’est bof, que dire du lounge ? Le lounge : la musique d’ascenseur 2.0 !

Exprimez vous !