Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 23 septembre 2017

Remonter

Top

3 Commentaires

Se réchauffer avec Monique Kessous

Le Brésil est un pays de chanteuses, et Monique Kessous fait partie de la génération montante. Née en 1984, elle a d’abord appris l’opéra, le piano et la guitare, avant de se produire pour la première fois à 17 ans au Teatro Ipanema avec ses propres compositions. Elle forme ensuite le groupe Entretantos pour chanter de la MPB dans les bars et les boîtes de Rio.

Roberto Menescal ne tarde pas à la remarquer, écrit pour elle une première chanson, « Monique », et la fait participer en 2007 à un album intitulé « Liverpool Bossa ». Mais c’est avec Flávio Mendes, le guitariste de Bossacucanova qu’elle produit son premier disque : « Com essa cor », lequel comprend dix chansons de sa composition. En 2010 elle sort son deuxième album produit par Rodrigo Vidal, qui contient le tube « Frio », bien adapté à notre mois d’avril glacial, ici en concert au Solar de Botafogo.

Le Solar de Botafogo est une jolie salle à l’européenne : le public est sagement assis, et il n’y a pas de bar – parfois, ça repose ! Monique y a aussi offert cette reprise de la belle chanson Disritmia de Paulinho da Viola, en lui ajoutant une touche électrique qui en vaut une autre. On notera la présence du grand accordéoniste Chico Chagas et du bassiste Andre Vasconcellos.

Hein ? Comment ? Elle chante vraiment comme Marisa Monte ? Il y a clairement une ressemblance de technique et de timbre – peut-être le même prof ? Ca choque un peu, je suis d’accord. A la fois, c’est peut-être mieux que si elle chantait comme, euh… Maria Gadu (ça y est je me suis fait plein de copains) ?

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Christian

    Si elle chante comme Marisa Monte, et en plus du Paulinho da Viola, je vote pour. Et des 2 pieds en plus.

  2. Etienne Bouchard

    Il me semble que Disritmia est plutôt de Martinho da Vila non? Superbe chanson soit dit en passant, une de mes préférées!
    Encore merci pour ces découvertes!

  3. Thierry

    Etienne a raison, c’est bien à Martinho da Vila que l’on doit cette belle chanson. Mais Paulinho en a fait de magnifiques aussi 😉

Exprimez vous !