Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 23 août 2017

Remonter

Top

6 Commentaires

Piano et bossa nova

Est-ce parce que c’est un guitariste, joão Gilberto, qui en a inventé le rythme ? Est-ce parce que les pianistes de tous les bars de tous les Hilton de toutes les capitales du monde ont trop eu tendance à la transformer en soupe mièvre ou en jazz cubain chaloupé ? Toujours est-il qu’on entend peu le son du Steinway sur BossaNovaBrasil. Et des amis – et pianistes, forcément – lecteurs m’en ont fait le reproche.

A vrai dire, il n’y a pas tant de virtuoses du clavier parmi les stars de la bossa nova. Evidemment, il y a Tom Jobim lui-même. Certes. Mais c’est plutôt le compositeur que l’on célèbre que l’instrumentiste. D’autant qu’il jouait rarement seul – on est rarement seul quand on est un (bon) musicien au Brésil !

Au piano, le Maître n’en faisait jamais trop. Il laissait à la section rythmique et surtout à la guitare le soin d’assurer le tempo, et gardait la main gauche si légère que par moment on se demande si elle ne tenait pas un verre de caïpirinha. La main droite se concentrait soit à de subtils voicings, jetés comme distraitement, soit à doubler la mélodie qu’il était en train de chanter… une technique peu recommandée par les conservatoires…

Je vous propose d’écouter son jeu dans ce Desafinado extrait d’un disque d’inédits paru après sa mort.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

PS: A propos de piano, mon ami Bertrand Carette vient de publier un roman noir dont le héros est pianiste, concertiste et tueur à gages… Vous pouvez en savoir plus chez Mon Petit Editeur.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. guillaume

    la bossa n’a pas été créée pour le piano solo, et le piano ne fait pas partie de la rythmique, beaucoup de pianistes se sont fourvoyés dans l’impasse…Et puisqu’on parle de grands pianistes brésiliens, faisons enfin connaitre Egbert Gismonti, et le fabuleux chanteur pianiste compositeur Ivan Lins, dieu vivant au Brésil, et quasiment inconnu en France

  2. Salut,

    ci dessous « Eu te amo » avec au piano Tom Jobim seul. Je le trouve génial même comme instrumentiste… j’adore son style lounge bar raffiné.

    C’est minimaliste, et il y a une hyper exigence sur le feeling, la couleur et la saudade. Ce qui le fait tripper, c’est les accords un peu compliqués et les contrepoints balèzes (vocaux ou instrumentaux).

    http://www.youtube.com/watch?v=nMzk4p3AS10

    a+
    Benoit

  3. mhch

    Parlant de capirinha, je n’ai pas réussi à retrouver la video YouTube où Tom prend un verre de whisky (au vu de la couleur) posé sur le piano, et dit, en français je crois mais ça je ne suis plus très sur, « c’est de l’eau brésilienne » …..

  4. Claire

    Si je comprend bien, la bossa-nova c’est comme une chorale, l’important n’est pas de multiplier les solis mais d’être bien ensemble. C’est plus sympa finalement

    • Eric

      C’est tellement vrai que c’est pour toutes les musiques pareil.

  5. Jacques

    Il existe pourtant deux ou trois fabuleux pianiste brésilien qui s’en sortent extrêmement bien en piano solo. Je pense à César Camargo Mariano (écouter son disque fabuleux avec Lenny Andrade) et surtout à mon sens Marcos Ariel qui a fait un extraordinaire album solo (Piano com Tom Jobim). Jouant moi même du piano solo Bossa et comprenant qu’il faut imiter les grands si l’on veut éviter de faire de la soupe, il y a de quoi apprendre avec ces deux là !

Exprimez vous !