Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 22 mai 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Musiques populaires du côté de Pernambouc

Le nom de l’état de Pernambouc sonne comme une aventure. Pour ma part, je n’en ai longtemps connu que la rime de Gainsbourg « du côté de Pernambouc » dans l’album « Marilou ». Bien plus tard, j’ai découvert Recife, ses trottoirs défoncées, son centre historique et décrépit, son magnifique bord de mer, et sa voisine, la belle et fière Olinda. Mais l’essentiel du Pernambouc est à l’intérieur. C’est le Sertão, ses cactus et sa poussière, et sa route nationale, la BR-232 qui va de la côte jusqu’à la lointaine Parnamirim… et ses musiques populaires.

Le dessein du groupe « Casas Populares da BR 232 « était de faire vivre les musiques traditionnelles de ce Nordeste profond et de les faire connaître dans les grandes villes. Fondé en 2006, il était composé de six jeunes chanteurs et musiciens, trois garçons et trois filles. Je dis « était » parce que je n’en ai pas retrouvé de trace récente… Je vous propose quand même d’écouter ce genre de coco sur lequel se font entendre (après une première minute plutôt contemplative) un violon dans le goût du Rebetico, une Zabumba, un pandeiro et un triangle, sur fond de bière et de cachaça bon marché.

je ne dis pas qu’on en écouterait tous les jours, mais c’est en tous cas bien intéressant !

La page MySpace de Casas Populares da BR 232 est ici.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !