Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 18 août 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Le groove de Kalifa pour un soir à Vitoria

A part Seu Francis peu d’entre vous, amis lecteurs, seront ce soir à Vitoria, la capitale de l’Espirito Santo, ce petit Etat à droite de Rio en sortant de l’avion. Ca n’est pas une raison pour ne pas vous présenter un groupe du coin, qui jouera tout à l’heure au Jazz Café un funk rafraichissant et plutôt jubilatoire. Il s’appelle Kalifa, et nous allons l’écouter dans le tube de Jorge Ben, « Paz e Arroz ».

Quand on parle de funk aujourd’hui au Brésil, on veut parler du funk carioca, une musique sortie du guetto qui combine habituellement basse bien lourde, glapissements furieux et paroles machistes. Mais le funk, le vrai, continue d’exister, combiné souvent avec samba ou hip hop. Tim Maia a été le James Brown brésilien, Jorge Ben a un moment suivi cette voie, et Kalifa reprend le flambeau.

KalifaKalifa est composé de Diego Lyra, chanteur et guitariste, Derick Pilinga (guitare électrique), Duda Rasta à la batterie, Bruno Lima à la basse, Will et Alan aux cuivres. Ils n’ont encore qu’un seul album à leur actif, mais quelque chose me dit qu’ils ne vont pas en rester là et ne devraient pas tarder à émerger pour de bon.

Kalifa ce soir samedi 16 avril 2011, 22 :00 au Jazz Café, rua Joaquim Lirio, 820 – Praia do Canto – Vitória ES. Entrée 20 R$.

 

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Je croise les doigts pour que nos funky représentants de l’Espírito Santo fassent découvrir notre petit État, qui a tout de même vu naître des pointures comme Roberto Carlos (bon, le Rei n’est pas ma tasse de thé mais c’est le chanteur le plus populaire du Brésil) ou Nara Leão, dite la muse de la bossa nova…

Exprimez vous !