Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 11 décembre 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Le calumet de la paix de Gabriel o Pensador

Cachimbo da Paz est l’un des plus grands tubes du rappeur Gabriel o Pensador et a tenu longtemps au hit parade des chansons favorites de la jeunesse brésilienne.

L’histoire : le Président de la république (le « cacique officiel ») va dans le Pantanal pour trouver une solution aux problèmes de violence. Il y rencontre un vieil indien et partage avec lui un « calumet de la paix » (je pense que vous voyez de quoi il s’agit). Quand il rentre à Brasilia, il nomme le vieil indien ministre de la Justice, et ce dernier s’installe avec 80 kilos. Tout le monde essaie, certains veulent libéraliser son usage, d’autres veulent l’interdire, et la polémique bat son plein au congrès.

Une fois le stock fini, le vieil indien repart dans sa forêt en promettant de revenir avec une tonne… mais quand il retourne en ville, la donne a changé. Le calumet a été interdit, l’indien se fait arrêter, se retrouve en prison au milieu des voleurs, des assassins, les dealers de cocaïne et des alcooliques… qui finissent par avoir sa peau.

Le refrain « Maresia, sente a maresia, maresia uuuuu », est facile à retenir. Pour le reste, un seul conseil : attendez d’avoir terminé vos études pour vous faire une idée. Voici en tous cas le clip original, sorti en 1997 par le chanteur, qui s’était distingué quelques années plus tôt par une chanson dénonçant le président Fernando Collor, destitué par la suite.

Les paroles et les accords (pas tuants) de Cachimbo da Paz sont ici.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !