Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 11 décembre 2017

Remonter

Top

3 Commentaires

L'autre pays du sushi

La picanha, c’est très sympa, j’aime beaucoup la feijoada, mais pour rester à peu près présentable dans son maillot de bains, le poisson cru c’est bien aussi. Sushi Leblon s’en est fait le champion de Rio depuis plus de trente ans .

Leblon est ce quartier chic contigu à Ipanema, immédiatement après le Jardim de Allah (le canal qui va du lagon vers la mer) en continuant vers Barra. La rua Dias Ferreira ne manque pas de restaurants. Dans celui-ci, impossible de réserver : il faut venir, s’inscrire auprès de la (ravissante) hôtesse et patienter debout en regardant sortir les clients du supermarché en face. Il n’y a aucune raison pour ne pas attendre au moins trois quarts d’heure. Mais tous ceux qui y sont déjà allés seraient probablement prêts à camper sur place pour pouvoir à nouveau y entrer.

Je n’y vais pas par quatre chemins : c’est formidable. Temakis parfaits, uramakis hors du commun, ussuzukuri de folie… et aussi une bonne carte de vins et un vaste choix de sakés. La fraîcheur est totale, la créativité maîtrisée, les mets délicieux, le service efficace et sympa. L’addition est élevée aux normes locales, mais reste très raisonnable comparée aux japonais parisiens de qualité. Si vous allez à Rio, allez-y sans hésiter. Je vous assure, ils ne m’ont pas payé pour écrire ce billet !

Musique : jazz et bossa-lounge, largement couverte par un brouhaha bien carioca que l’on n’a pas l’habitude d’entendre dans un restaurant japonais, et que vous retrouverez dans ce petit film tourné depuis le sushi bar.

256, rua Dias Ferreira, Leblon, RDJ. Fermé le dimanche midi. Plus de photos sur leur site internet.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Gogol

    Est ce qu’on sait l’origine du nom Leblon ?

  2. Charles

    C’est le français Charles Le Blond, qui y tenait une pêcherie au XIXeme siècle, qui lui a laissé son nom. Comme quoi la fortune sourit aux audacieux… Et le Brésil réussit aux français.

  3. Thierry

    Faut pas rater les œufs de poissons volants et le cornet a la peau de saumon si vous voulez mon avis. Le ussuzukuri (poisson coupé très fin et mariné d’ans je ne sais quoi) ça prend un temps fou pour pas grand chose. Installez-vous au bar pour profiter du spectacle.

Exprimez vous !