Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 29 juin 2017

Remonter

Top

8 Commentaires

La bossa de Peter Sellers

Parmi les bossas novas inattendues, en voici une, très réussie, qui figure au menu du film de Blake Edwards « The Party ». Tourné en 1969, ce film dans lequel Peter Sellers joue un acteur indien aussi gaffeur qu’improbable, est avec Hellzapopin l’un des favoris des amateurs d’humour délirant.

Après diverses péripéties, Peter Sellers se retrouve invité par erreur à une gigantesque fête : « the Party » au cours de laquelle il multiplie les gaffes et les gags. Il sort pour se soulager dans le jardin, y déclenche l’arrosage automatique, rentre trempé dans le salon… C’est à ce moment-là que Claudine Longet entonne la jolie bossa écrite par Henri Mancini : «Nothing to lose».

D’abord danseuse aux Folies Bergère de Las Vegas, Claudine Longet doit l’essentiel de sa carrière au cinéma à son premier mari Andy Williams, un crooner célèbre de l’époque. Elle avait un joli brin de voix, qui lui permettra d’enregistrer sept albums. La suite est plus compliquée, avec la mort accidentelle et douteuse de son amant le champion de ski Spider Sabich, et Claudine disparaît du radar musical.

Merci Djamila pour cette jolie bossa !

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Claire

    Génial ! Et le sourire crispé de Peter Sellers me fera toujours mourrir de rire.

  2. Djamila

    C’est qu’elle est très belle cette petite bossa !
    Dans ce film génialissime, en plus…

  3. Pour rigoler avec Peter Sellers, il y a aussi ses incroyables duos avec Sophia Loren. En particulier « Goodness Gracious Me » où il prend son accent indien, comme dans La Party…

  4. Charles
  5. mhch

    Goodness Gracious Me, une série marrante de la BBC je ne résiste pas: http://www.youtube.com/watch?v=z6h0lkq-Sno&NR=1&feature=fvwp et aussi http://www.youtube.com/watch?v=hjWd9a8Ck8U

    De quoi travailler son accent Indien, verry verry ouell

  6. EMilie

    J’ai écouté d’autres chansons chantées par Claudine Longet (sur iTunes)… Nothing to lose a l’air d’être de loin la meilleure qu’elle est jamais enregistré !!! Ca doit être ça aussi la magie de la bossa …

  7. Olivier

    Je partage l’avis d’EMilie. L’apparition de la petite Française est un enchantement dans The Party, mais pour le reste de son répertoire je reste sur ma fin. Son interprétation est si plate qu’elle affadit les standards de Jobim. C’est du sous-Astrud :

    How insensitive : http://www.youtube.com/watch?v=PP4gDna2PhU&feature=related
    Meditation : http://www.youtube.com/watch?v=8w_JloDyp0s&feature=related (un peu meilleur et avec un début en français ; le rire final est si charmant qu’on pardonne tout à sa propriétaire)

  8. Olivier

    En écoutant Claudine Longet je reste sur ma faim et non sur ma fin. Heureusement, Tim Maia et son chocolat me rassasient !

Exprimez vous !