Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 01 octobre 2014

Remonter

Top

1 Commentaire

Tom Jobim : « Dans ma maison chaque jour est un vendredi »

Après son divorce, Tom Jobim veut concrétiser sa nouvelle vie aux côtés d’Ana Beatriz Lontra, la jeune choriste dont il est tombé amoureux. Il décide de se faire construire une nouvelle maison près du Jardin Botanique. Celle-ci n’a pas tardé à devenir un lieu de rencontre pour ses amis musiciens. Ce jour-là, Dorival Caymmi était venu en famille…

La maison de Tom Jobim a fait l’objet d’un film réalisé en 2008 par Ana elle-même, ‘A casa do Tom’, que nous avons pu voir à Paris à l’occasion du 11ème Festival du cinéma brésilien de l’organisation Jangada (*). Dans ce extrait du film, Tom lit un poème, « Chapadão », qu’il commença en 79 en même temps que la maison. La construction prit quatre ans (!), et le poème… huit !!

Le bâtiment correspond à l’idéal de Tom Jobim et aux canons de la bossa nova : proche de la nature, sans grande préoccupations autres que l’emplacement du piano et la nécessité de pouvoir y entasser un maximum d’amis et de livres. Le poème dit « Je veux que dans ma maison chaque jour soit un vendredi ». Un beau programme.

Retrouvons la maison habitée. Dorival Caymmi et ses (grands enfants) chantent « Maricotinha », cet hymne à la melomolência bahianaise que nous avons écouté l’année dernière par Dorival et Chico Buarque.

*Le 14ème Festival du Cinéma Brésilien est en préparation. Il aura lieu comme de coutume au cinéma Le Latina, du 9 au 22 mai 2012. Vous pouvez vous tenir informé du programme sur le site du festival.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. joana

    comme si on y était aussi ….

Exprimez vous !