Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 25 avril 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

João Gilberto live in Umbria

Le 21 juillet 1996 au Teatro Morlacchi, à Pérouse (Perugia) en Italie, João Gilberto faisait un concert qui fut enregistré et donna lieu à un album qui parut quelques années plus tard. Une fois de plus, du grand art en toute simplicité.

Il ne faudrait pas croire que João Gilberto soit une star incontestée au Brésil. Même à Rio, beaucoup de gens vous diront ouvertement que le bahianais est un genre d’autiste, figé dans son art, refusant d’en sortir, et enregistrant les mêmes chansons année après année – pas moins de six fois Desafinado, pour ne citer que celle-là.

On pourrait en dire tout autant des orchestres symphoniques, des pianistes classiques ou des chanteurs d’opéra. João est le porteur éternel du classique de la bossa nova, le maître étalon du genre, capable de réinventer un morceau en en enrichissant encore et encore les harmonies, en changeant toutes ses positions de guitare, en déplaçant subtilement la mélodie de part et d’autre du rythme binaire de sa basse, en modulant l’accentuation de la batida.

Le disque bénéficie d’une bien meilleure prise de son que cette vidéo réalisée par la RAI. Mais j’ai préféré vous faire écouter le mythe en images, pour que les guitaristes parmi vous tentent encore une fois d’analyser son jeu, et aussi en hommage à un grand musicien qui n’a jamais prêté trop d’attention à son look… La vem a Bahiana (voici qu’arrive la bahianaise) est une chanson de Dorival Caymmi, écrite en 1947, une samba dont João Gilberto a fait cette merveilleuse bossa nova.

Vous trouverez ici paroles et musique de La vem a Bahiana, de Dorival Caymmi.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !