Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 25 avril 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Festival du cinéma brésilien 2015 : les films musicaux

Festival du cinéma brésilien 2015 : les films musicaux

Avec le printemps revient le Festival du cinéma brésilien de Paris, qui ouvre ses portes mardi 7 avril au cinéma l’Arlequin, 76 rue de Rennes à Paris. Une nouvelle occasion de visionner le meilleur du cinéma brésilien, et tout particulièrement des fictions et des documentaires sur différents aspects de la musique brésilienne. Tous les films sont présentés en version originale sous-titrée en français.

Il faut d’abord saluer les organisateurs pour leur engagement et leur persévérance. Car ce n’est pas moins que la 17ème édition ! Trait d’union entre les professionnels de l’industrie du cinéma brésilienne et étrangère, le Festival du Cinéma Brésilien de Paris est le plus grand évènement au service de la créativité cinématographique du Brésil à l’étranger. L’association Jangada, qui l’anime, réalise également le Festival du film brésilien de Montreal, un autre à Toronto, et même, pour la première fois cette année, le Latin American Culture Festival au… Qatar.

Les films et les documentaires sur la musique brésilienne au Festival cette année :

Tim Maia, le biopic de Mauro Lima, sorti en 2014 au Brésil, y a connu un beau succès (il fit également l’objet d’un spectacle). Pour celles et ceux d’entre vous qui ne connaissent pas encore le James Brown brésilien (en encore plus allumé !), c’est le moment.
Vendredi 10 avril 2015 à 21:20

Trinta, de Paulo Machline, raconte l’histoire de Joãozinho Trinta, un danseur classique qui devint le plus grand carnavalesco de tous les temps – avec notamment cinq victoires consécutives entre 1974 et 1978, pour Salgueiro et Beija Flor.
Mardi 7 avril, 20:30 et Dimanche 12 avril à 14:00

Les dames de la samba est un documentaire de Susanna Lira qui met en perspective le rôle et l’influence des femmes dans la samba, instrument de résistance sociale et culturelle. On y retrouvera notamment Dona Ivone Lara, Beth Carvalho, Tia Surica, Lucinha Nobre et Rosa Magalhaes.
Samedi 11 Avril, 15:30

Œil nu, de Joel Pizzini, fait le portrait du chanteur Ney Matogrosso, bien connu pour sa voix de haute-contre et son univers poétique et déjanté.
Dimanche 12 avril à 20:00

Samba & Jazz, de Jefferson Mello, expose les similarités musicales et culturelles entre Rio de Janeiro et la Nouvelle Orléans à travers le regard de leurs musiciens
Jeudi 9 avril à 18 :00 et Samedi 11 avril à 17:30

Tout près de Bethânia, de Eduardo Escorel et Júlio Bressane : un court documentaire de 1966 (Bethânia Bem de Perto – A propósito de um show). L’un de ses premiers shows à Rio permet de mêler musique et quotidien, aux côtés de Wanda Sá, Rosinha de Valença, Silvinha Teles et d’autres
Mercredi 8 avril, 18:30 et Mardi 14 avril à 18:00

Os Doces Bárbaros, le film de Jom Tob Azulay (1977) est l’occasion de retrouver Maria Bethânia, Gilberto Gil, Gal Costa et Caetano Veloso réunis dans un groupe nommé Doces Bárbaros, lors dd’une tournée agitée en 1976.
Samedi 11 avril à 13:30

Festival du cinéma brésilien de Paris 2015 :

Au cinéma l’Arlequin, 76 rue de Rennes à Paris. Tarif unique: 7 €
 – Tarif scolaires & groupes: 5 €
Tarif Libre Pass Cinémathèque française: 6 €
Tarif Cinémas Indépendants Parisiens: 4 €
Tarif PASS spécial festival: 55 € (10 entrées) ou 50 € (adhérents) . Les cartes UGC Illimité sont acceptées à toutes les séances.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !