Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 17 octobre 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Edu Krieger à Copacabana

Pour qui aime la musique, le Brésil s’apparente à un pays de cocagne dont Rio de Janeiro est toujours la capitale. Il y a juste un petit problème quand on doit se lever chaque matin : les concerts ont une fâcheuse tendance à y commencer à l’heure où on irait bien au lit. Pendant l’été, Edu Krieger a pensé aux couche-tôt en organisant des concerts sur la plage de Copacabana chaque samedi à 18:00.

Ca se passe au kiosque CCBB, Avenida Atlantica face à la rue Siqueira Campos. Il ne s’agit pas d’une quelconque « banda de churrasqueira » comme si souvent dans ce quartier touristique, mais d’un groupe de premier ordre. Le nom d’Edu Krieger se retrouve sur neuf disques sur dix des chanteuses de samba de Lapa : Maria Rita, Ana Carolina, Teresa Cristina, Nilze Carvalho, Aline Calixto, Clarice Magalhães ou Roberta Sá ont toutes bénéficié de ses talents. Edu le compositeur est l’homme qui monte dans la MPB.

Il n’arrive pas de nulle part. Fils du chef d’orchestre Edino Krieger, frère de la chanteuse Bia Krieger, Edu a fait ses classes en écrivant des bandes son pour le théâtre ainsi qu’en accompagnant à la guitare l’accordéoniste Sivuca, Alceu Valença, Elba Ramalho et beaucoup d’autres. Il sort son premier album en 2006 chez Biscoito Fino, qui lui vaudra le trophée « Révélation de la MPB » de la rigoureuse Associação Paulista dos Críticos de Arte (APCA). Par la suite, il écrit de nombreuses musiques, et décroche par deux fois le prix des meilleures « marchinhas » de carnaval, en 2009 et 2011. Son deuxième album, Correnteza, est sorti en 2009.

Avec lui sur la plage, pour passer en revue un répertoire très large qui va des standards de la samba jusqu’à ses compositions récentes, on retrouve chaque samedi Rafinha dos Santos au cavaquinho, Jade Perrone au pandeiro, Chris Mourão aux percussions, et des amis de passage. On chante, on danse, seul(e), en couple, en famille et entre amis. Et des invités vient participer à la fête – on a déjà vu Nilze Carvalho, Elisa Addor, Nicolas Krassik et beaucoup d’autres.

J’y étais samedi dernier et, en deux mots : c’est bon ! Après une journée de soleil, aller danser sur de la bonne samba jouée par d’excellents musiciens tout en sirotant une caïpi ou une bière bien fraiche, que demander de plus ? En voici un aperçu.

Le site d’Edu Krieger : http://www.edukrieger.com.br/

PS : à noter qu’Edu Krieger a mis en musique l’an passé une samba écrite par Oscar Niemeyer. Vous pouvez l’écouter ici.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !