Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 15 décembre 2017

Remonter

Top

2 Commentaires

Chapeau, bière et frustrations

Chapéu, Cerveja e Frustrações : quel drôle de nom pour un groupe ! C’est la formation de Pablo Kossa, journaliste culturel et compositeur et de ses amis, tous originaires de Goiânia, Goiás. Leur disque  » Sucesso no Brasil  » est ma découverte de la rentrée.

D’abord un mot sur leur région d’origine. Le Goias, c’est le Middle West brésilien. Le royaume des duos de chanteurs de country qui font chavirer les cœurs romantiques avec leurs ballades et leurs guitares à cordes en acier. On y aime à porter des chapeaux de cow-boy, à boire de la bière, à aller au rodéo. Pour ce qui est des frustrations ça ne m’a pas sauté aux yeux.

L’album d’aujourd’hui n’a rien de sertanejo, et c’est tant mieux. Sucesso no Brasil n’est pas seulement inspiré, curieux, drôle. Il est particulièrement intelligent.

chapeu cerveja e frustrações

Intelligent, et pas complètement intelligible pour qui ne connaîtrait rien de l’histoire ni de la musique du Brésil des quarante dernières années. Mais si vous êtes un lecteur fidèle de BossaNovaBrasil, vous reconnaîtrez les emprunts, les références et les clins d’œil qui donnent à ce disque son originalité et sa couleur, tant dans ses paroles que dans ses musiques et ses samples.

Rock, punk, ska, reggae, samba, country, folk, ballade et même baile funk, se mélangent et s’assemblent dans une même énergie positive. Les titres : De Nova Orleans a Goytacaz, Funk do Brizola, Bola oito, É preciso respeitar o futebol brasileiro, Samba Estado Novo sont plus intéressants les uns que les autres.

Je vous propose d’écouter Samba Estado Novo. Batuque samba, guitares saturées, discours de Getulio Vargas « Trabalhadores do Brasil », break bossa remplis de banquinhos et de Corcovado, pour finir sur le slogan fétiche des manifs de la gauche brésilienne. Ca envoie !

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Pour le site brésilien Musicoteca, c’est le disque de l’année. Pour moi, ça sera mon disque de rock de l’année. Il est diffusé gratuitement sur internet. Téléchargez-le ici, vous y découvrirez quelque chose à chaque écoute.

Le site : http://www.myspace.com/chapeucervejaefrustracoes

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. « Le slogan fétiche de la gauche brésilienne » détourné en « O povo fodido jamais será unido ». D’où les frustrations…

  2. Thierry

    🙂 Tu as raison de préciser Francis. Je récapitule pour tout le monde : la version originale c’est « o povo, unido, jamais será vencido » (le peuple uni ne sera jamais vaincu) alors que là ça serait plutôt « le peuple, baisé, ne s’unira jamais ».

Exprimez vous !