Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 24 juin 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Le club des 5 à Paris

Voilà bien le genre de concert où l’on aurait aimé être. Réunis à Paris un soir de 1979, rien moins que Vinicius de Moraes, Tom Jobim, Toquinho, Baden Powell et Miucha. Un moment rare.

Marié huit fois, Vinicius de Moraes a aussi connu pas mal de partenaires musicaux une fois qu’il se mit à écrire des chansons. Tom Jobim d’abord, qui composa la majeure partie de la bande originale d’Orfeu Negro – qui fut un musical avant de devenir un film. Ensemble ils écrivirent un paquet de tubes qui firent le succès de la bossa nova au Brésil et à l’exportation. Baden Powell ensuite, avec lequel Vinicius crée le genre « afro-sambas » cher au cœur de mon ami Olivier Cathus. Avec Toquinho enfin, pour toutes les années 70, et qui l’accompagnera avec Miucha dans des tournées restées célèbres.

Pour autant, et bien que tout le monde se connaisse évidemment, c’est plutôt rare de les trouver rassemblés. La présence de deux guitaristes sur scène est assez étonnante – un dispositif généralement réservé au rock n’roll ! La raison est que les amis étaient d’abord venus pour soutenir Baden Powell, installé en France et qui souffrait d’ennuis de santé.

Voici donc successivement trois morceaux de Baden : Berimbau, Consolacão et Canto de Ossanha, chantés par Vinicius.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Nathalie

    Merci , c’est bien beau ! Mais en même temps je voudrais savoir s’il serait de nouveau possible de les revoir ensemble ?

Exprimez vous !