Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 23 août 2017

Remonter

Top

3 Commentaires

Union sacrée pour la samba de Portela 2012

Comme chaque année, le choix de la samba sur laquelle vont défiler les différentes écoles a fait l’objet d’une intense compétition… tout autant que de sombres transactions. A Portela, la samba qui portera les espoirs du peuple bleu et blanc a pour une fois été plébiscitée par les membres ordinaires, qui ont uni leurs efforts contre les cadres de l’école pour qu’elle soit sélectionnée.

Il ne faut pas être naïf : le carnaval de Rio c’est d’abord beaucoup, beaucoup d’argent. Quand on sait qu’une fantasia (un costume) moyenne, indispensable pour défiler sur l’avenue Sapucai, coûte dans les 1000 reais (400 euros), que le disque de sambas enredo est l’un des plus vendus de l’année, que les places sont chères dans le gradins et que les camarotes (les loges) atteignent des prix délirants, on comprend que le plus grand carnaval du monde est aussi un très gros fromage.

L’affluence des touristes à Rio amplifie encore le phénomène. Il y avait tellement de participants payants dans les « alas comerciais » de Portela en 2005 que la Velha Guarda et son puxador Monarco n’ont pas pu défiler faute de temps !

Bon, pour faire court, on a assisté cette année à une rébellion populaire contre les dirigeants de l’école et leurs puissants sponsors, certains d’autant plus puissants qu’ils sont très borderline – puisqu’il s’agit ici comme ailleurs des bicheiros, les patrons des loteries clandestines. Les membres ont fait pression, la chanson de Wanderley Monteiro, Luiz Carlos Maximo, Toninho Nascimento et Naldo a fait l’union sacrée, et a gagné la finale 3 à 0.

Elle s’appelle « Bahia : é o povo na rua cantando… E feito uma reza, um ritual ». Il s’agit d’une de ces évocations dont les défilés ont le secret. Inspirée par Bahia et tous les mystères de Salvador, il faut reconnaître qu’elle n’est pas mal du tout. Pas moins de quatre auteurs sont crédités pour cette chanson. En réalité, un seul l’a écrite, et le reste… c’est du business !

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Je ne suis pas sur que ce soit les etrangers (ou alors que) dans les alas qui soient à l’origine du non défilé de la velha guarda en 2005, il y a eu problème avec les chars et un trou s’est formé dans la parade, certains ont courrus pour rectifier le tir, cela étant, c’était pour laisser toutes ses chances à Portela et surtout ne pas prendre de pénalités de retard sur le temps maximum accordé (soit 80mn) que la vieille guarde n’est pas apparu au public cette année là !

  2. j’ai oublié bonne continuation a votre site !!

  3. Thierry

    & K-nard: Je pense en effet qu’il y a eu un accumulation de galères dans le défilé de Portela cette année là… et d’après ma source, l’abondance des participants « payants » a largement participé au bazar !
    Merci pour tes encouragements !

Exprimez vous !