Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 25 avril 2017

Remonter

Top

6 Commentaires

Un noir et blanc tout en couleurs naturelles

Composée en 1968 par Tom Jobim sur des paroles de Chico Buarque, Retrato em Branco e Preto (portrait en blanc et noir) est juste une  magnifique bossa nova. Les versions d’Elis Regina, de João Gilberto, de Toots Thielemans et même tout récemment des slovènes Bossa de Novo, sont aussi belles les unes les autres. Comment choisir ?

Pour aujourd’hui, j’ai retenu celle-ci, que nous devons à João Gilberto et à Stan Getz dans l’album The Best of two worlds, paru chez Columbia en 1976, qui fait partie de ma discographie idéale de la bossa nova. La guitare du maître y est parfaite de simplicité apparente, et le phrasé de son chant est incomparable. Le piano de Tom Jobim est un modèle du finesse, et pour une fois le mixage du saxo de Stan Getz n’écrase pas trop ses compagnons. Bref, tout le portrait d’une bossa nova sans artifice, subtile et raffinée.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

La partition de Retrato em branco e preto est ici.

Les paroles en portugais et leur traduction en français sont sur le blog de Pascal Maillard.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Georg

    Splendid! I had never heard this version before. Thx for this. G

  2. Magnifique en effet! merci.

    pour info le lien vers la partoche ne fonctionne pas.

  3. Thierry

    Merci Ben. Ca marche mieux comme ça ?
    http://www.ethosbrasil.com/parts/Brasil/

  4. merci ça marche, c’est une mine d’or!

  5. amador

    pour les amoureux je laisse un lien :

    http://www.youtube.com/watch?v=G4r-CImDpmY

    29min45s

    • Thierry

      Super docu à ne manquer sous aucun prétexte ! Merci, Amador !

Exprimez vous !