Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 24 mars 2017

Remonter

Top

3 Commentaires

Un amour de taxi coccinelle

Jusqu’à la fin des années 80 on trouvait encore au Brésil des taxis coccinelles. La plupart du temps les chauffeurs en avaient ôté le siège avant droit, histoire de donner un peu de place au client installé sur la banquette arrière. Les bagages prenaient place à côté du conducteur, ou même sur le toit. Pour vous donner une idée, voici une vue subjective prise à Belo Horizonte en 91.

Les « fuscas » sont toujours très populaires au Brésil, où elles furent les premières Volkswagen à être produites sur place, en 1953 je crois. La chaîne s’arrêta en 86, mais le président Itamar Franco insista pour que la marque reprenne la fabrication en 1993 – elle s’arrêtera quelques années plus tard pour basculer vers le Mexique.

La fusca a donné leu à de nombreuses chansons populaires, spécialement de forros, dont voici un exemple : Capo de Fusca, par Franck Aguiar.

Découvrez la playlist Capo de Fusca avec Frank Aguiar
Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Diddle

    Tres bon photo, merci.

  2. Charles

    J’adore cette photo. On s’y croirait !

  3. Delphine

    Je confirme, au Mexique au début des années 2000 il y avait encore des taxis coccinelles (là-bas on les appelle « bochos ») et ils font pareil, ils ôtent le siège avant droit pour plus de confort du client !

Exprimez vous !