Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 28 avril 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Samba dans le train, seizième !

Dimanche prochain on célèbre au Brésil la journée nationale de la samba et, le lundi 3 décembre, la 16ème édition du Train de la Samba. On y attend beaucoup de monde évidemment, dont Monarco, Nelson Sargento, Velha Guarda da Portela, Arlindo Cruz, Mart’nalia, Fundo de Quintal, et des dizaines de milliers de cariocas qui ne rateraient le train, enfin l’événement, pour rien au monde.

Faut-il encore rappeler l’origine de cette fête très particulière ? Dans les premiers temps des écoles de samba à Rio, les associations étaient trop fauchées pour se payer un local, et les musiciens avaient pris l’habitude de se retrouver dans le train qui les ramenaient du centre ville jusque chez eux, dans les quartiers de Madureira, Estação de Sa, et bien plus loin encore. On raconte que le premier siège social de Portela était dans ce train de banlieue !

Cette année, ce sont cinq rames complètes qui quitteront lundi la gare Central do Brasil à 16h, 17h, 17h20, 18h et 19h pour célébrer en musique ce passé glorieux de la samba. Il y a mille place dans chacune d’elles, et on paie son billet avec un kilo d’aliments non périssables destinés au Programme Fome Zero. En outre des concerts gratuits ont lieu chaque jour, de mardi à dimanche, à la gare Central do Brasil.

Vous en connaissez beaucoup, vous, des trains de banlieue où tout le monde chante et danse ? Moi non plus. C’est à Rio, et nulle part ailleurs.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Pascal

    Pour sûr !! c’est pas à notre bonne vieille ratp que ça arriverait, une ambiance pareille aussi sympa !! Et puis ça change…du train-train quotidien !! (je sais, elle est façile celle-là!)

Exprimez vous !