Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 29 mars 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Marius à Rio : la chute

Mise à jour : qu’est-il arrivé à Marius ? La première fois que j’y étais allé, en février 2010, j’avais été conquis par ce restaurant situé sur la plage de Leme, et avais écrit un article élogieux (voir plus bas). J’y suis retourné quatre ans plus tard. Un désastre.

Ca n’est pas un hasard si les chauffeurs de taxis obtiennent maintenant une commission généreuse de 20 R$ (6 euros) par gringo qu’ils amènent chez Marius. Parce que ce restaurant carioca très connu n’est plus aujourd’hui qu’une fumisterie, tout particulièrement pour un prix de 90 euros par personne (rodizio de la mer ou mixte + 3 verres de vin).

Les premiers plats apportés sur la table (crevettes, calamar, pâtés ) ne présentent aucun intérêt. Le buffet est médiocre. Par la suite arrivent une multitude de produits grillés ou passés au beurre, sans sauce ni transformation. Ce n’est pas de la cuisine, certes, mais au moins on s’attend à de bons produits. Hélas les deux tiers d’entre eux sont bien trop cuits : lotte, gambas, langouste, crevettes… Un incroyable gâchis. Les huîtres de Santa Catarina sont fraîches, mais bien petites, et ont laissé leur saveur à Florianopolis. Seules quelques langoustines, une sole et un filet de pintado échappent au massacre général.

Côté viandes, on retiendra le baby beef et la picanha d’Uruguay – côtelettes et filé mignon suintent et sentent la mauvaise graisse, avec le goût qui correspond. Pour les accompagner, autant rester à la combinaison riz-haricots noirs, parce que le reste est très moyen.

La musique, omniprésente, fait la part belle aux glapissements des chanteuses américaines et canadiennes. Du coup tout le monde hurle pour se faire entendre – y compris les enfants en bas âge que vos voisins n’auront pas hésité à amener.

Pour résumer : c’est nul, c’est cher, c’est mauvais. Adieu Marius !

(article précédent)

Le restaurant Marius est l’adresse numéro un à Rio de Janeiro pour un rodizio de fruits de mer. Un rodizio, je le rappelle, c’est une ronde de plats à prix fixe que les garçons servent les uns après les autres, sans arrêt jusqu’à ce que votre estomac demande grâce.

Habituellement il s’agit de viandes grillées – c’est le cas dans l’autre partie de l’établissement – mais ici il s’agit d’un assortiment du meilleur de la mer. On y déguste, en vrac : belles huîtres creuses de Santa Catarina, plates du Nordeste, langoustines qui valent bien celles des Sables d’Olonne, queues de langoustes flambées, saint-jacques au four (un peu cuites), huitres gratinées, crevettes de toutes les tailles, cigales de mer (cavacos) et poissons nobles.

Pas donné c’est clair (150 R$, soit 60€ plus les éventuels extras) mais carrément très bon ! Décor génial, service aux petits soins, magnifique buffet de poissons et de fruits de mer, et un idéal Chardonnet du Rio Grande do Sul servi à prix doux : l’endroit n’est pas loin de mériter le voyage. S’y ajoute une programmation musicale très éclectique à déjeuner : j’y ai même entendu le ‘Deutschland über Alles’ entre deux tubes de variété internationale… Le soir, samba ao vivo (live).

Marius à Rio de Janeiro, avenue Atlantica à Leme, face à la plage. Réserver pour le soir.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Joseph Santos

    Ola, bomdia! me chamo Joseph Santo, actualmente moro en Francia tenho Nacionalidade Espanhola,sou musico percusionista,tenho meus propios estrumentos de percuçao, capoeris, e tenho experiencia na cozinha,busco trabalho,sou uma persso facil de comunicaçao e adaptaçao.

    um, cordial saludo
    espero que posa se do voso interese

Exprimez vous !