Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 19 août 2019

Remonter

Top

Dorival Caymmi Archives - BossaNovaBrasil

Tom Jobim : « Dans ma maison chaque jour est un vendredi »

23 mars 2012 | 1

Après son divorce, Tom Jobim veut concrétiser sa nouvelle vie aux côtés d’Ana Beatriz Lontra, la jeune choriste dont il est tombé amoureux. Il décide de se faire construire une nouvelle maison près du Jardin Botanique. Celle-ci n’a pas tardé à devenir un lieu de rencontre pour ses amis musiciens. Ce jour-là, Dorival Caymmi était venu en famille… Lire l’article

Question de météo, par Dorival et Chico

7 novembre 2011 |

Habillés en marins, Chico Buarque et Dorival Caymmi chantent au bord de la mer une délicieuse samba lente écrite par Chico en hommage au vieux maître bahianais : Maricotinha. Charmante, envoutante, cette chanson aux paroles toutes simples, « à la Caymmi », comme dit Buarque, est bien représentative de la « malemolência » du compositeur. Lire l’article

Bossa à moustaches

14 janvier 2011 | 2

Grâce aux éminents spécialistes du forum francophone de la bossa nova, que je salue ici avec tout le respect dû à leur immense culture, j’ai découvert une nouvelle merveille. Dans les années 50, « o Samba da Minha Terra », du compositeur bahianais Dorival Caymmi, est en effet devenu par la grâce du génie français : « Pas tant de tchi-tchi pompon ».

C’est au fantaisiste, chanteur et pianiste Jean Constantin que l’on doit ce morceau, qui vaut Lire l’article

João Gilberto live in Umbria

20 octobre 2010 |

Le 21 juillet 1996 au Teatro Morlacchi, à Pérouse (Perugia) en Italie, João Gilberto faisait un concert qui fut enregistré et donna lieu à un album qui parut quelques années plus tard. Une fois de plus, du grand art en toute simplicité.

Il ne faudrait pas croire que João Gilberto soit une star incontestée au Brésil. Même à Rio, beaucoup de gens vous diront ouvertement que le bahianais est un genre d’autiste, figé dans son art, refusant d’en sortir, et enregistrant les mêmes chansons année après année – pas moins de six fois Desafinado, pour ne citer que celle-là.

On pourrait en dire tout autant Lire l’article

Ascenseur pour Salvador

11 septembre 2010 | 3

Salvador de Bahia a hérité de ses ancêtres portugais le goût pour les ascenseurs. Il faut dire que comme à Lisbonne, la côte est rude entre la ville basse bordée par la mer et la ville haute.

De Lisbonne on connait les ascenseurs de Santa Justa, de Bica, de Glória, de Lavra. A Salvador, il y a trois funiculaires (Gonçalves, Pilar et Liberdade), mais c’est l’ascenseur Lacerda qui Lire l’article

Rosa Morena par Dorival Caymmi

19 juillet 2010 | 1

Chanteur, guitariste, acteur, compositeur, poète, Dorival Caymmi est un autre géant de la musique brésilienne. Né à Salvador de Bahia en 1914 dans une famille modeste, il commence à travailler à treize ans comme garçon de courses, puis vendeur à la sauvette, avant d’écrire à seize ans sa première chanson « No Sertão » et d’entrer comme chanteur et guitariste « maison » dans une radio de Bahia. A 22 ans, sa samba « Também dá » gagne le concours de musique du carnaval de Salvador.

On doit à Dorival Caymmi de nombreuses sambas parmi lesquelles Saudade de Bahia, Samba da minha Terra, Doralice, Marina, Modinha para Gabriela, Saudade de Itapuã, et Rosa Morena que je vous propose d’écouter aujourd’hui dans Lire l’article

Dario Moreno chante Doralice en français

25 juin 2010 |

Ah, Dario Moreno ! Inépuisable pourvoyeur de perles et grand récupérateur de chansons latines et brésiliennes, magnifique interprète de « Si tu vas à Rio » ou de « Brigitte Bardot », le chanteur franco-turc nous a enchanté de ses excentricités.

Dorival Caymmi a écrit de nombreuses sambas, dont Saudade de Bahia, Samba da minha Terra, Saudade de Itapuã, Rosa Morena… C’est à lui que l’on doit cette chanson Doralice, qui fut transformée ensuite en une charmante bossa nova par le génie de João Gilberto.

Voici donc Dario Moreno qui chante Doralice, en français, au cours de l’émission Lire l’article

Caymmi et Jobim à l'église NS do Bomfim

13 mars 2010 |

Les églises ne manquent pas à Salvador de Bahia, mais parmi elles Nosso Senhor do Bonfim jouit d’un prestige tout particulier. Cérémonie plus ou moins catholique (plutôt moins), le Le lavagem de Bomfim réunit chaque année en janvier des milliers de croyants – et de touristes – venus accompagner les bahianaises tout de blanc vêtues qui viennent nettoyer les marches de la basilique. Les fitas – ficelles de couleur – sont autant d’ex-voto qui en ornent les grilles, sans compter les poignets des visiteurs qui attendront ensuite quelques mois que les trois noeuds se cassent pour voir peut-être leurs voeux s’accomplir.

En voici quelques photos, accompagnés de la chanson Saudades da Bahia, par Dorival Caymmi et Tom Jobim, extraite du disque « Caymmi Visita Tom » enregistré en 1964.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Lire l’article

Marcio Faraco vendredi à La Bellevilloise

21 septembre 2009 | 1

Dans le cadre du festival brésilien « Lavage de la Madeleine », Marcio Faraco sera en première partie à La Bellevilloise jeudi 24 septembre à 20:00.

Brésilien de Paris où il s’est installé au début des années 90, Marcio Faraco … Lire la suite !

Du nouveau chez Bossa de Novo

8 septembre 2009 | 1

Je vous avait parlé au début de l’été d’un groupe de Ljubljana qui joue et chante de la bossa-nova en slovène. Ce groupe, qui pouvait apparaître comme insolite à première vue, est désormais à classer au rayon ‘Bossas du monde’ … Lire la suite !