Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 22 mai 2019

Remonter

Top

chanteur brésilien Archives - Page 4 sur 20 - BossaNovaBrasil

Le nom des favelas par Moyses Marques

13 mars 2012 | 2

Hier Moyseis Marques fêtait ses 33 ans, et c’est une nouvelle occasion de vous faire écouter cet excellent chanteur, qui est aussi un fin compositeur de sambas. Retrouvons-le dans un très beau morceau de Paulo Cesar Pinheiro : Nomes de Favela.

Les noms des favelas de Rio sont parfois empreints d’une poésie Lire l’article

Marcos Valle et BossaCucaNova

7 mars 2012 | 1

BossaCucaNova a participé à l’occasion du jubilé de la bossa en 2008 à un documentaire intitulé « Na base da Bossa ». Le film a donné lieu à l’enregistrement d’une bonne version d’Os Grilos par son compositeur Marcos Valle, la chanteuse Cris Delanno et les musiciens de BossaCucaNova. Lire l’article

Ed Motta intellectuel et Manuel

6 mars 2012 | 1

40 ans cette année, Ed Motta a hérité de son oncle Tim Maia l’amour des musiques noires, le talent et la silhouette. Mais heureusement pour nous, il ne s’est pas perdu dans les impasses de la drogue et des sectes, préférant les plaisirs de la culture et de la bonne chère. Ecrit à 17 ans, son tube Manuel a marqué d’une pierre blanche l’histoire du funk brésilien. Je vous en propose deux versions. Lire l’article

Rogê, le Prince du sambalanço

29 février 2012 | 6

Aujourd’hui je vous présente un artiste à découvrir avant (presque) tout le monde. Il s’appelle Rogê, il est chanteur, guitariste, auteur- compositeur, et il fait danser les cariocas tous les dimanches soirs à la Carioca da Gêma, au cœur de Lapa. Son style de prédilection : le sambalanço. Ses influences : Jorge Benjor et Tim Maia. On lui prédit une carrière à la Seu Jorge… s’il veut bien sortir de son pays. Lire l’article

La bossa romantique perd Pery Ribeiro

28 février 2012 |

Ce février est meurtrier : après Wando au début de ce mois, c’est le tour d’un autre chanteur romantique de tomber terrassé par une crise cardiaque. Pery Ribeiro s’est éteint le 24 février dernier à Rio de Janeiro, dans la ville où il était né voici 74 ans. Il avait consacré à la bossa nova douze albums depuis 1960. Retour sur un artiste peu connu hors du Brésil. Lire l’article

Lúcio Alves et la fille de la plage

27 février 2012 |

La liste est longue des artistes que les exégètes ont qualifié de « précurseurs de la bossa nova ». Il en est qui le méritent plus que d’autres, parce que bien avant Chega de Saudade ils ont contribué à sortir la musique brésilienne de l’ornière morbide des boléros-suicides qui sévissait dans les années 40. Lúcio Alves est de ceux-là, et Moça da Praia est l’un de ses morceaux les plus connus. Lire l’article

Gilberto Gil et les Mutants

17 février 2012 |

La scène se passe en 1967, au cours du troisième Festival de Música Popular Brasileira, organisé par TV Record* avec le souci de « faire le buzz » comme on dirait aujourd’hui. Salle chauffée à blanc, claques organisées, bataillons de hueurs, projectiles divers… et de jeunes artistes qui, en fait de monter sur scène, avaient plutôt l’impression de descendre dans la fosse au lions… Lire l’article

Jackson do Pandeiro, l'autre roi du Forró

9 février 2012 |

Le pandeiro, c’est un peu la batterie du pauvre, la washboard brésilienne. Avec un pandeiro, on peut jouer tous les rythmes du Brésil, sauf un. Car depuis João Gilberto, si on entend du pandeiro, ça n’est pas de la bossa nova ! Aujourd’hui je voulais vous parler du héros du pandeiro: José Gomes Filho, alias : Jackson do Pandeiro. Il y aura bientôt trente ans qu’il joue avec les anges. Lire l’article

Quatre fous de samba au Studio RJ

2 février 2012 | 2

Je suis allé découvrir une salle de concert qui a ouvert récemment à Arpoador, sur l’emplacement d’un club de jazz disparu, le Jazzmania. Elle s’appelle le Studio RJ et se situe en étage, juste au dessus d’un bar pour jeunes gens de bonne famille et patricinhas du quartier. Ce lundi soir, on y retrouvait quatre musiciens plus connus à Lapa que dans la zone Sud. Lire l’article

Edu Krieger à Copacabana

26 janvier 2012 |

Pour qui aime la musique, le Brésil s’apparente à un pays de cocagne dont Rio de Janeiro est toujours la capitale. Il y a juste un petit problème quand on doit se lever chaque matin : les concerts ont une fâcheuse tendance à y commencer à l’heure où on irait bien au lit. Pendant l’été, Edu Krieger a pensé aux couche-tôt en organisant des concerts sur la plage de Copacabana chaque samedi à 18:00. Lire l’article