Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 20 mai 2018

Remonter

Top

Caetano Veloso Archives - Page 2 sur 4 - BossaNovaBrasil

Le cœur solitaire de Caetano

26 septembre 2011 | 1

Un important article paru voici quelques jours sur le site de la Blogothèque revient sur les années de recherche de Caetano Veloso, depuis le Coração Vagabundo de 1967 jusqu’aux deux albums de 75, Qualquer Coisa et Jóia. L’auteur y dépeint Caetano comme le « Janus cannibale de la pop brésilienne ». Euh… superbe, mais qu’est-ce que ça veut dire ? Lire l’article

Baiano e os Novos Caetanos

16 juin 2011 | 1

Je suis tombé un peu par hasard sur un groupe brésilien assez particulier. Il s’agit d’une formation née d’une plaisanterie… et qui a connu pas mal de succès dans les années 70.  Composé de Chico Anysio, Arnaud Rodrigues et Renato Piau, il s’agit de Baiano e os Novos Caetanos.

Chico Anysio a fêté ses 80 ans il n’y a pas longtemps mais, malgré une longue maladie, il est toujours présent sur TV Globo où il est entré en… 1968. Vous voyez que Drucker a encore Lire l’article

Ascenseur pour Salvador

11 septembre 2010 | 3

Salvador de Bahia a hérité de ses ancêtres portugais le goût pour les ascenseurs. Il faut dire que comme à Lisbonne, la côte est rude entre la ville basse bordée par la mer et la ville haute.

De Lisbonne on connait les ascenseurs de Santa Justa, de Bica, de Glória, de Lavra. A Salvador, il y a trois funiculaires (Gonçalves, Pilar et Liberdade), mais c’est l’ascenseur Lacerda qui Lire l’article

Caetano Veloso chante Gainsbourg

20 août 2010 |

L’Orquestra Imperial a profité de l’Année de la France au Brésil pour revisiter le répertoire de Serge Gainsbourg. Lors d’un concert mémorable, le groupe de São Paulo a repris des tubes de l’homme à tête de chou, et aussi accompagné ses invités de marque : Jane Birkin et Caetano Veloso.

Ensemble, ils ont chanté un « Je suis venu te dire que je m’en vais » qui en vaut beaucoup d’autres, mais aussi cette version boléro romantique de Baudelaire, un bien beau titre. Au piano, on reconnaîtra le génial arrangeur Jean-Claude Vannier. Lire l’article

Un tube de Caetano revu par Ivana Volcov

27 juillet 2010 | 2

La chanteuse pauliste Ilana Volcov a récemment sorti son premier album solo : Banguê. Elle y fait la démonstration de sa voix magnifique dans une série de reprises, parmi lesquelles Estationha d’Edu Lobo, Encontro de Paulinho da Viola, ou ‘Quando o samba acabou’ de Noel Rosa. Elle y chante aussi des créations originales écrites par Paulo Cesar Pinheiro et mises en musique par Guinga, Chico Saraiva et d’autres.

Ilana n’est pourtant pas une débutante. Elle a commencé sa carrière dans le très génial groupe de « percussions corporelles » Barbatuques que nous avons écouté hier, enseigne le chant à São Paulo depuis une dizaine d’années et se produit depuis 2003 aux côtés d’Eduardo Gudin. Elle a aussi Lire l’article

Chico Buarque et Caetano Veloso en duo à Salvador

15 juillet 2010 | 1

Une écoute plus attentive du disque Caetano Veloso et Chico Buarque live à Salvador en novembre 1972, présenté hier ici même, révèle qu’il comporte bien en fait un morceau chanté en duo par les deux chanteurs. Il s’agit de Bárbara, écrit par Chico et Ruy Guerra.

Le style des deux hommes est évidemment très différent. L’un pourrait passer pour un fantaisiste, multipliant les personnages, les mimiques et les poses (ceux qui ont vu Caetano sur scène à La Défense le mois dernier sauront de quoi je parle), un genre très éloigné de la conviction et du sérieux de Chico-aux-yeux-clairs, l’homme qui ne sourit (à peu près) jamais. Mais leur itinéraire comporte de nombreux parallèles. En particulier, l’un et l’autre s’exilèrent en 1969 pour s’installer en Italie (Chico) et en Angleterre (Caetano). Tous deux rentrèrent ensuite au pays après quelques années, et se mirent à y surfer avec la censure des militaires. Ce concert de 1972 intervient juste après leur retour.

Voici Bárbara, enregisré au Lire l’article

Caetano Veloso et Chico Buarque live à Salvador

14 juillet 2010 | 4

Enregistré en concert à Salvador de Bahia, l’album de Caetano Veloso et Chico Buarque « Juntos e ao Vivo » n’est pas très connu des amateurs de musique brésilienne, à part peut-être sa version déchirée et déchirante de Partido Alto. … Lire la suite !

Caetano Veloso, rock and roll ?

2 juillet 2010 | 2

Caetano aurait-il eu le même succès planétaire s’il s’était spécialisé dans le country rock n’roll ? A vous de vous faire une opinion en l’écoutant dans Nostalgia (That’s what rock’n roll is all about), un étrange « rock » au son de gymnase qui voudrait bien swinguer.

Le morceau est extrait de l’album Transa et date de 1972, une époque où Caetano pouvait donner l’impression de ne pas fumer que du maïs, en pleine recherche de la suite à donner au Tropicalisme. Les trois albums qui suivirent Transa constituent du reste sa période « inaudible », euh… non je plaisante, vous pensez bien… Finalement ce rock n’roll aussi mou qu’insolite est peut-être Lire l’article

Caetano Veloso, en dandy pop

28 juin 2010 | 3

Caetano Veloso était hier soir à La Défense. Le concert a commencé à 19:00 pour se terminer plus de deux heures plus tard au milieu d’un bon millier de personnes. La communauté brésilienne de Paris était bien représentée, mais même les compatriotes de Caetano ne connaissaient pas trop les chansons de son dernier opus : Zii et Zie, sorti tout récemment, et que le bahianais a à peu près toutes jouées.

La petite formation était parfaitement en place : un batteur précis, un clavier (Rhodes) sérieux et un guitariste électrique inspiré. Le son un peu trop monotone ? Caetano Veloso arborait la plupart du temps une magnifique Frame Works électro acoustique manifestement branchée en MIDI mais complètement enterrée par la balance. Bref : on n’a pas beaucoup entendu la guitare de Caetano. Sauf quand au milieu du concert Lire l’article

Caetano Veloso à Paris le 27 Juin

31 mai 2010 | 2

Qu’on se le dise ! Dimanche 27 juin 2010, Caetano Velso donnera un concert gratuit à Paris dans le cadre du La Défense Jazz Festival.

Bien connu du public français, le chanteur bahianais Caetano Veloso a appris la guitare à 18 ans en pleine vague bossa nova – João Gilberto demeure encore aujourd’hui sa référence absolue. D’abord lancé par sa soeur la chanteuse brésilienne Maria Bethânia, Caetano vole rapidement de ses propres ailes et impose sa voix si particulière tout au long d’une carrière riche et créative, qui va de la bossa classique au rock progressif.

Son disque le plus récent, Zii e Zie, est Lire l’article