Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 15 octobre 2019

Remonter

Top

Annie Cordy Archives - BossaNovaBrasil

Annie Cordy, l’amie du Brésil

24 juin 2011 |

Au fur et à mesure que je passe en revue les chanteurs et chanteuses du monde qui ont interprété ou adapté des musiques brésiliennes, je constate la place privilégiée d’Annie Cordy. Nini la Chance a réussi dans ce registre de samba fantaisiste et sympa qui correspond bien à son caractère et son enthousiasme. Rappelons sa devise de Baronne – elle fut adoubée par le roi Albert II en 2004 : « La passion fait la force ».

Aujourd’hui, retrouvons la en 84 dans une chanson écrite par Paul Misrahi sur Lire l’article

Un anniversaire en forme de samba, une fois

25 janvier 2011 | 1

Chaque année, le même dilemne : le 25 janvier est la journée nationale de la bossa nova au Brésil… mais pas seulement. Exceptionnellement, le billet du jour sera un message personnel.

Voici donc une spéciale dédicace, par la baronne Annie … Lire la suite !

La petite bébête qui monte

18 septembre 2009 | 1

Sacrée Nini ! Le Brésil, c’est un peu son troisième pays, après la Belgique et la France. Sa discographie renferme de très nombreux succès brésiliens. Pas forcément d’un goût exquis d’accord, mais toujours repris avec bonne humeur.

Dans les fêtes d’écoles primaires, ou lors des fins de soirées arrosées, on entend souvent au Brésil ‘Pisa na Barata’, un peu l’équivalent de la Chenille ou de la Danse des canards. C’est cette chanson qu’Annie Cordy a reprise dans le merveilleux ‘La bébête’ – une adaptation fidèle à l’original puisqu’une barata, c’est ni plus ni moins qu’un cafard (rouge carmin, gros comme un pouce, et aussi trouillard qu’une blatte).

Lire la suite !

De Bruxelles à Bahia avec Nini la chance

31 juillet 2009 |

Et oui, Annie Cordy, joyeuse fantaisiste belge, a enregistré plusieurs chansons inspirées de nos rythmes favoris. Le style "musique brésilienne" correspondait bien à sa bonne humeur légendaire, quitte à ce que ça donne un petit peu n’importe quoi à l’arrivée…

Lire la suite !