Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 19 août 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Seu Jorge, la samba fumigène

Né à Rio en 1970, le chanteur brésilien Seu Jorge fait partie de la fine fleur de la musique brésilienne d’aujourd’hui.

« M’sieur Georges » a d’abord fait tous les métiers. Réparateur de pneus à dix ans, coursier, vendeur de marché… il accompagne son père et ses frères aux rodas de samba et dans les baile funk de banlieue avant de devenir musicien professionnel. Il traverse des fortunes diverses et devient vagabond avant d’être récupéré par le clarinettiste Paulo Moura qui lui donnera sa chance dans une comédie musicale comme acteur et chanteur.

Il enregistre pour la première fois en 1998 avec l’orchestre Farofa Carioca et rejoint le célèbre groupe Planet Hemp aux côtés de Marcelo D2. Comme acteur, il marque les esprits en tenant le rôle de Mané Galinha dans la Cité de Dieu (a Cidade de Deus). Il réalise la bande originale du film La Vie Aquatique en 2005, en reprenant les succès de David Bowie (à venir un de ces jours à la rubrique Insolites du vendredi). Sa carrière musicale reste un peu en dedans, peut-être la conséquence de pas mal d’excès – mais sa voix est inimitable. La voici avec une chanson enregistrée dans son excellent album Samba Esporte Fino de 2001 : O Samba Tai (la samba est par ici).

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !