Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 26 juin 2017

Remonter

Top

2 Commentaires

Mais qu’est ce donc que le Sertanejo Universitario ?

Le sertanejo universitario n’est pas ma musique brésilienne préférée, et comme vous l’avez remarqué BossaNovaBrasil ne s’est pas fait l’écho de la scie de Michel Teló lorsqu’elle envahissait les stades et les radios. Ca n’est pas une raison pour l’éviter tout à fait, car si vous allez au Brésil vous ne pourrez pas ne pas entendre ce style. Autant le connaître un peu mieux.

Voici vingt ans, la musique sertaneja faisait déjà les délices des habitants du Centro Oeste – surtout dans les états de Goias et du Mato Grosso du Sul. A l’époque, cariocas et paulistes regardaient avec hauteur ces duos de chanteurs blancs aux coupes de cheveux improbables et au look de cow-boys, qui empilaient les rimes de mirlitons à propos d’histoires d’amour déchirantes.

La situation a bien changé. Ces états ruraux ont connu un développement économique rapide, attirant des émigrants venus de tout le pays. Goiania et sa banlieue a dépassé les deux millions d’habitants. Et en même temps que les champs de soja à pertes de vue envahissaient le paysage et que les villes construites à l’américaine poussaient comme des champignons, la musique sertaneja se répandait dans tout le Brésil.

sertanejo universitarioLe Sertanejo Universitario

a conservé de son aîné tant ses rythmiques que la masculinité de ses interprètes. On y entend toujours l’accordéon – même s’il est parfois remplacé par un synthé. La guitare électrique a pris la place de la guitare folk, et les paroles ne chantent plus guère la dure vie des vaqueiros ni la beauté des vastes étendues. Surtout, ce Sertanejo est resté une musique « blanche » dans un pays métis.

Alors qu’a t-il donc d’universitaire, ce sertanejo que Michel Teló a fait connaître du monde entier avec son terrible tube Ai Se Eu Te Pego ? Surement pas les textes qui demeurent assez loin de la poésie de Drummond de Andrade, Manuel Bandeira ou Vinicius de Moraes. Mais plus certainement la jeunesse de ses stars et de ses fans qui se pressent aux méga concerts de Teló, João Lucas & Marcelo, Gusttavo Lima (sur la photo) ou João Neto & Frederico.

Pour vous donner un panorama des titres et des interprètes qui font danser les foules, voici 12 titres que vous pourrez écouter et même télécharger ici si le cœur vous en dit :

 

PS : les précurseurs du sertanejo universitario s’appellent João Bosco et Vinicius – ils n’ont pris à leurs glorieux homonymes que le nom…

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. cilda

    Pour moi le sertanejo universitàrio est surtout fait pour les jeunes qui sont là pour « balançar o esqueleto ».

    Cilda

  2. Jeremy

    Bonjour,
    Est-ce que quelqu’un connait un professeur particulier de guitare, pour m’apprendre à jouer du Michel Teló / sertanejo universitario sur Paris?
    Merci,
    Jeremy

Exprimez vous !