Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 15 décembre 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Sanny Alves : "j'aime plus la bossa qu'il y a cinq ans"

C’est dans un album au concept plutôt aventureux, « Disney adventures in bossa nova », que j’ai entendu pour la première fois la chanteuse Sanny Alves. C’est avec plaisir que je l’ai rencontrée l’autre jour dans un restaurant au kilo près du métro Catete, à Rio. Interview exclusive, et vidéo d’un concert au Modern Sound.

BNB : Sanny, quel a été ton parcours musical ?

Sanny Alves : « Mon père Luiz est un grand jazzman brésilien (contrebassiste, NDLR). J’allais à tous ses concerts, et à la maison, c’était bœuf tous les dimanches avec ses amis ! Ma mère n’est pas musicienne : arrivée du Sud, elle a commencé à Rio en vendant des cigarettes dans les clubs avant de rapidement devenir mannequin et actrice. Malgré l’exemple de mon père, je n’ai jamais appris à jouer d’un instrument – « em casa de ferreiro, espeto de pau » (version brésilienne des fils du cordonnier). C’était chanter qui me plaisait. »

BNB : Quel est ton style préféré ?

Sanny Alves : « Je ne suis pas une chanteuse de samba, mais je ne chante que de la musique brésilienne : bossa nova, samba, MPB. Ma formation favorite, c’est le trio jazz : piano, basse, batterie. Et mon premier disque a été 100% bossa, toutes écrites par Artur Verocai. Du coup, on m’a appelé pour participer à tous les projets autour de la bossa – il y en a eu beaucoup autour des célébrations du cinquantenaire (des débuts de la bossa nova, NDLR)

BNB : Quelle est aujourd’hui la place de la bossa nova au Brésil ?

Sanny Alves : « En fait, on écoute davantage de bossa au Japon qu’au Brésil – le disque dont je parle est d’ailleurs sorti au Japon bien avant de venir ici ! J’adore la bossa, mais par dessus tout j’aime explorer. Je ne tiens pas à me limiter à un style musical. Il y a tellement de belles musiques à découvrir… j’essaie de faire connaître des bossas moins connues.»

BNB : Où as-tu l’habitude de te produire à Rio ?

Sanny Alves : « J’ai ouvert le Lapinha à Lapa, et j’y chantais encore en décembre dernier. A la base, c’est une casa de samba, mais j’aime bien le son, qui est excellent, et aussi le public, qui est plus attentif là-bas qu’ailleurs. J’ai aussi longtemps chanté au Modern Sound, jusqu’à ce que la salle ferme en même temps que le magasin, au début de cette année. Quant à faire la tournée des bars pour 200 R$ les trois sets, apporter les micros et ses câbles, ce n’est vraiment pas mon truc… »

BNB : Quels sont tes projets à court terme ?

Sanny Alves : « J’adorerais travailler avec l’Orquestra Lunar, qui n’est composé que de filles, aux côtés de Vika Barcellos et d’Aurea Martins. »

Sanny a fait la fermeture du regretté Modern Sound après y avoir chanté des années. Ecoutez Sanny Alves au regretté Modern Sound, interpréter la chanson  Inquietação, d’Ary Barroso (je crois).

La page MySpace de Sanny Alvès est par ici
Pour voir l’orquestra Lunar et les « novas gafieiras », c’est par là.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. D. Zespéré

    On se donne du mal et tout le monde s’en fout… Des fois, j’te jure…

Exprimez vous !