Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 26 avril 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Samba sur une note, une bossa qui botte

Beaucoup de samba d’aujourd’hui ces temps-ci sur Bossanovabrasil. Les deux semaines passées à Rio ont été riches de rencontres, et il reste beaucoup à faire pour les transcrire et les écrire. Pour reprendre un peu notre souffle, je vous propose un gros flash-back, et de retrouver le temps où le Modern Jazz Quartet invitait le guitariste brésilien Laurindo Almeida.

Ecrit par Tom Jobim, le morceau « one note samba » – samba de uma nota so – est un des manifestes de la bossa. Il a prouvé qu’avec la plus extrême simplicité, le mouvement bossa nova était capable de créer un tube mondial. En fait de simplicité, évidemment, elle n’est qu’apparente. La structure harmonique du morceau n’a rien à envier à Fauré ou Debussy ! C’est dire si Laurindo Almeida, guitariste classique à l’origine, et les érudits jazzmen du MJQ s’y sont sentis à leur aise…

L’album « Collaboration » date de 1964 ne comprend que cette unique bossa nova – les guitaristes y trouveront aussi un adagio jazzé du concerto de Aranjuez qui donne à réfléchir. En tous cas, one note samba y commence par une cadence de guitare solo, et ouvre sur le groupe vers 1’35 »

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !