Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 18 décembre 2017

Remonter

Top

3 Commentaires

Rio, l’été, l’amour, et un bikini bleu

Rio, l’été, l’amour, et un bikini bleu

Ca peut vous paraître bizarre, mais il y a des stations service le long des plages mythiques de Rio. Dans une comédie musicale brésilienne sortie en 1966 et intitulée « Rio, Verão e Amor », c’est sur Ipanema qu’un pompiste chante Moça do biquíni azul, (la fille en bikini bleu), une charmante bossa de crooner à découvrir.

On échangerait volontiers la station du Chien Blanc à Gissez-le-Vieil contre ce posto de gazolina de l’avenue Vieira Souto. Sans compter que l’on peut y confier sa voiture à un vrai pompiste, dans son bel uniforme de la Shell (qui avait du glisser un billet pour l’occasion). Moça do biquíni azul est chantée par Ivan Crossy pour les besoins de film, mais c’est un autre crooner : Emilio Santiago, qui en fera un succès quelques années plus tard, en 1973.

En voici une autre version par Zumba Cinco, instrumentale cette fois, qui revient vers la fin du film.

Ami musicien, tu trouveras par ici les paroles et la grille de Moça do biquini azul

PS : Vous aurez remarqué en passant que bikini en brésilien ne s’écrit pas comme l’archipel.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Bruno

    Bonjour,

    Merci pour cette découverte. Par contre, ce n’est pas plutôt Ipanema,
    entre les rochers d’Arpoador à gauche et os dois irmãos au loin à droite ?

  2. Thierry

    @Bruno : oui, bien sur ! Posto 7 ! Les deux frères en témoignent ! Mais les immeubles ont pas mal changé depuis 66 😉
    Merci pour ta remarque. Je corrige mon texte.

  3. Charles

    Les immeubles étéient petits mais les maillots de bains étaient grands !

Exprimez vous !