Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 20 novembre 2017

Remonter

Top

2 Commentaires

Rapper’s Delight à la brésilienne

Rapper’s Delight à la brésilienne

C’est à l’automne 1979 que sort un maxi 45 tours qui allait tout casser : signé par un trio d’amateurs, c’était Rapper’s Delight. Vendu à plus de 10 millions d’exemplaires, la chanson de 14 minutes (!) popularise d’un coup le hip-hop dans des pays qui n’en n’avaient jamais entendu parler. En 1997 Gabriel o Pensador, qui se prend alors pour un rappeur, en propose sa propre cover : 2345meia78.

A l’époque où il y avait des disquaires, il n’était pas rare de passer deux heures dans un magasin pour écouter des nouveautés au casque. C’est comme ça que j’ai rencontré le Rapper’s Delight de Suggar Hill Gang. Une vraie claque. Je n’avais jamais rien entendu de pareil. Je ne comprends rien aux paroles, mes copains non plus. C’est qui ce Wacky Dee, ce « W-A and the C-K-Y, and the D with the double-E » ? Mon Harraps ne disait rien non plus du mot « rap ». Je suis reparti avec le maxi, qui est immédiatement passé en boucle dans ma chambre.

Rappers delightLe bed utilisé, Good times de Chic est – déjà – l’œuvre du grand Nile Rodgers, guitariste de Chic et héros du tout dernier Daft Punk (Get Lucky, c’est lui). Enorme. Est-ce que le titre a beaucoup tourné au Brésil dans l’ère pré-internet. Je ne le pense pas. En tous cas il faut attendre 1997 pour qu’il soit popularisé par Gabriel o Pensador, qui l’intègre dans ce qui reste son meilleur album à mon humble avis : Quebra Cabeça. Du coup Rapper’s Delight devient 2345meia78 – rappelons que meia est utilisé au Brésil en place du seis portugais.

Les paroles ne sont pas forcément du meilleur goût mais, bon, on est rappeur où on ne l’est pas !

« 2345meia78 (2, 3, 4, 5, 6, 7, 8)
Ta na hora de molhar o biscoito (C’est l’heure de tremper le biscuit)
Eu tô no osso mais eu não me canso, (Je suis à poil mais je ne me fatigue pas)
Ta na hora de afogar o Ganço » (C’est l’heure de tirer un coup) »

Bon, on se regarde le clip d’époque ?

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. C’était risqué de reprendre un tel standard…

  2. Joao

    Cela peut faire penser aux premiers opus de notre Doc J national 🙂

Exprimez vous !