Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 11 décembre 2017

Remonter

Top

2 Commentaires

Pour toujours, Cartola da Mangueira

Le grand sambiste Cartola a connu plusieurs vies. C’est seulement à 66 ans qu’il enregistre le premier de ses quatre disques – comme quoi même aux âmes bien nées le succès peut attendre le nombre des années. Ces albums sont truffés de chansons qui deviendront instantanément des tubes de la samba. Parmi elles : As Rosas não falam, Acontece, O sol nascera, Alvorada, Quem me vê sorrindo… et O Mundo é um Moinho que nous allons écouter aujourd’hui.

Le monde est un moulin – O mundo é um moinho – est d’abord une chanson romantique, propre à tirer promptement des larmes. Il faut dire que Cartola en a écrit les paroles pour sa fille, le soir où il s’est rendu compte qu’elle se prostituait. Et oui. C’est une ballade qui se mue (vers 1:58) en samba lente, si lente qu’on croirait suivre une procession funèbre, à la fois enterrement des illusions d’un père et deuil de sa fille perdue.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

« A chaque carrefour ta vie tombe un peu plus bas
En bien peu de temps tu ne seras plus ce que tu es
Ecoute-moi bien, amour, prête attention
Le monde est un moulin
Qui écrasera tes rêves en tous petits morceaux
Qui réduira tes illusions en poussière.
Ecoute moi ma chérie
De chaque rencontre tu ne tireras que le cynisme,
Quand tu le comprendras tu seras au bord du précipice,
De l’abîme que tu creuses avec tes pieds »

Cartola s’est éteint en 1980 à Jacarepaguá. Pour le faire revivre, vous trouverez ici les paroles chiffrées de O Mundo é um Moinho.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Une chanson boulversante même sans comprendre les paroles, merci pour la traduction.

  2. Bravo pour cette belle traduction.

Exprimez vous !