Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 25 avril 2017

Remonter

Top

2 Commentaires

Oscar Castro-Neves prend un aller simple pour les étoiles

Oscar Castro-Neves prend un aller simple pour les étoiles

Le guitariste Oscar Castro-Neves, né à Rio en 1940, et disparu la semaine dernière à Los Angeles, était l’une des figures tutellaires de la bossa nova, dont il avait largement contribué au succès international. A tel point qu’il s’était installé aux Etats-Unis dès 1967. Mais c’est bien au Brésil qu’il avait écrit, à 16 ans, sa première et plus célèbre chanson : Chora tua Tristeza.

Assis sur la moleskine d’un autocar : c’est là que le jeune Oscar Castro-Neves trouve la mélodie de Chora tua Tristeza. De retour à la maison, il y plaque des accords sur sa guitare. Luvercy Fiorini en écrit les paroles. On est en 1956, et il n’est pas encore question de bossa nova. Avec ses frères Iko, Léo et Mario, Oscar forme le groupe « Irmãos Castro-Neves ».

Oscar Castro-Neves et sa guitare FrameworksEn 1960, cette fois en plein boom de la bossa, la chanteuse Alaíde Costa veut enregistrer Chora tua Tristeza sur son deuxième album (Alaide canta suavamente). A l’époque, Oscar ne sait encore ni lire ni écrire la musique. C’est la mère de Carlos Lyra qui pose les notes sur une portée, et son ami Nelsinho do Trombone qui en fait l’arrangement pour Alaíde Costa, qui sera la première à la graver – dans le style bossa nova.

Oscar Castro-Neves et sa guitare deviennent vite habitués des boîtes à musique de Copacabana. Le jeune homme fait partie de la tournée historique de la bossa nova au Carnegie Hall de New York en 1962. Il repart aussitôt en tournée avec Stan Getz ; puis ça sera le quintette de Dizzie Gillespie et le trio de Lalo Schifrin. Oscar s’installe définitivement à Los Angeles en 1967. Il y travaillera une dizaine d’années en compagnie de Sérgio Mendes & Brazil 66. Par la suite on le retrouvera en compagnie de Stevie Wonder, Airto Moreira, Michael Jackson ou Yo-Yo Ma – bien loin de la samba mais remarquable jazzman.

Je vous propose de revenir aux racines en écoutant d’abord Chora tua Tristeza interprétée par la gracieuse Claudette Soares en 1960 lors de la deuxième Noite do Amor, do Sorriso e da Flor.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Voici la même chanson, devenue un standard de jazz, chantée par Chris Delanno, avec Oscar à la guitare, enregistrée lors d’un concert à Rio.

Le site d’Oscar Castro-Neves est ici : http://www.oscarcastroneves.com

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Pascal

    Superbe interprétation en concert de son « standard » !! Quelle vie dans sa musique !

  2. espacelyon

    Oscar va laisser un grand vide ! Qui va maintenant nous apporter ce sens inné de la bossa nova, cette sonorité toute puissante qui lui était personnelle et qui accompagnait si bien les chanteuses brésiliennes.
    Oscar, tu étais vraiment indispensable ! Tu vas vraiment nous manquer !!!

Exprimez vous !