Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 22 juillet 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Mieux sitar que jamais

Voici aujourd’hui le tube éternel de Jorge Benjor : Mas que nada, exécuté (et le mot est faible) au sitar. Le sitariste n’est autre que le brésilien Marsicano, qui s’était déjà rendu célèbre – enfin, si on veut – pour des reprises fort discutables de Jimmy Hendricks, de John Cale, avec une mention spéciale pour un In-Agada-da-Vida d’Iron Butterfly tout à fait effroyable.

La vidéo vaut plus par le jeu de scène exceptionnel de l’artiste que par son résultat proprement musical. Et les questions abondent : est-il aussi déjanté qu’il le laisse paraître ? S’agit-il d’un canular ? A t-il vraiment appris le sitar ? Y a t-il un infirmier dans la salle ?

Mise à jour : Marsicano a définitivement lâché le sitar, en même temps que la rampe, le 15 août 2013.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Charles

    En voilà un qui n’est pas redescendu on dirait. J’avais un doute mais les autres vidéos de lui sur Youtube confirment que les acides, ça détruit 😉

Exprimez vous !