Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 25 avril 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Mendes Sergio, le swinger from Rio

Le pianiste Sergio Mendes est l’un des rares musiciens brésiliens de l’époque bossa nova à avoir bénéficié d’une formation musicale classique, ce qui n’a pas peu influencé son extraordinaire carrière. A dix-huit ans, il jouait déjà chaque nuit au Bottles Bar, minuscule boîte à musique de Copacabana. Repéré lors du légendaire concert de Carnegie Hall de novembre 1962, il ne tarde pas à s’installer définitivement aux Etats-Unis.

C’est là qu’il se lie d’amitié avec le producteur Nesuhi Ertegun, et qu’il se met à enregistrer pour Atlantic en compagnie du gratin du jazz américain. Pour son deuxième album sous ce label : The Swinger From Rio, il invite carrément Tom Jobim et le génial trompettiste Art Farmer. S’y adjoignent les excellents brésiliens Chico deSouza à la batterie et Taio Netto à la basse. Phil Woods et Hubert Laws sont là aussi.

Dans les onze morceaux que compte l’album, Tom Jobim, qui en a composé six, joue de la guitare. On oublie trop souvent que Jobim était aussi un bon guitariste, capable de délivrer un accompagnement solide, coloré et typiquement bossa par son jeu tout en syncopes et l’absence de solo typé jazz. Voici l’occasion de le retrouver, dans ce morceau « Sambinha bossa nova » – petite samba à la nouvelle mode.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

The Swinger from Rio chez Atlantic, enregistré à New York en décembre 64. Retrouvez Sergio Mendes, bien vivant sur son site web.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Pierre-Alain

    Merci de faire découvrir cet artiste.
    Un tour sur Youtube pour découvrir par exemple Funky Bahia. Et je suis fasciné par le métissage du « son Sergio Mendes ».

Exprimez vous !