Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 29 juin 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Mart'nalia, la samba de père en fille

Noblesse oblige ! Quand on est la fille de la chanteuse Anália Mendonça et du grand Martinho da Vila, le compositeur attitré de Vila Isabel, chanteur et star de la pagode, on a intérêt à assurer si on se décide pour une carrière musicale. Les fées Caetano Veloso, Maria Bethania et Ivan Lins, penchées sur son berceau, lui ont soufflé : « tu seras une sambiste, toi aussi », et un beau jour elle s’est mise à chanter.

C’est en 2004 je crois que j’ai entendu Mart’nalia (prononcer « martinalia ») pour la première fois à Lapa, au Carioca da Gema. Fin 2008, j’ai eu le plaisir de la retrouver, avec le même excellent guitariste et une très bonne formation, dans le théâtre du complexe Petrobras, à Rio (photo). Bon, je vais être franc : comme la dame a tendance à tiser pas mal, il y a du bon et du moins bon. Mais ce soir là c’était bien. En voici un extrait, saisi par un meilleur vidéaste que moi…

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !