Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 18 novembre 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Marcelo D2 et la justice samba

 » J’ai toujours voulu faire du rap à la manière dont Bezerra da Silva écrivait ses sambas » a dit un jour le rappeur Marcelo D2, ancien chanteur du groupe Planet Hemp. Il vient de sortir au Brésil un nouveau disque assez surprenant. Car cette fois, ni sampler, ni électro, ni hip hop : juste quatorze sambas enregistrés dans la tradition carioca.

Sobrement intitulé “Marcelo D2 canta Bezerra da Silva”, cet album produit par Leandro Sapucahy reprend les arrangements d’origine, sans apports personnels. La pochette est une copie conforme de celle d’un disque de Bezerra sorti en 1970, Eu não sou santo » (je ne suis pas un saint) – sinon que des micros y ont pris la place des révolvers de l’original. D2 déclare que l’original a été le premier 33 tours acheté avec son argent de poche.

On pourrait quand même se demander quelle est la valeur ajoutée d’un tel travail. En fait, il semble qu’après deux ans de tournée épuisante pour « A arte do barulho », l’artiste ait voulu s’accorder un petit moment de détente avant de partir travailler pour une période indéterminée à Los Angeles avec les stars du hip hop américain.

Enregistré en seulement deux jours, le disque sonne très spontané, genre bœuf du dimanche après midi entre amis, nourri au churrasco et abondamment arrosé à la Brahma, comme dit un critique brésilien. Très sympa quand même !
Je vous propose d’en écouter Meu Bom Juiz, dans lequel il est question du traitement bien différent que réservent les tribunaux aux pauvres et aux puissants. Un problème toujours d’actualité, et pas seulement au Brésil.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !