Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 25 mars 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Luísa Maita à Paris

Ce mercredi 20 juillet, la jeune Luísa Maita passe à l’Entrepôt, à Paris. C’est l’une des trois étapes françaises de la chanteuse de São Paulo qui vient d’être récompensée par le prix de la Révélation de l’année au 22ème Prix de la Musique Brésilienne.

Fille du musicien Amado Maita, qui lui a donné son prénom en hommage à la chanson de Tom Jobim, Luísa a grandi à Bexiga, quartier cosmopolite de la capitale pauliste et berceau de la célèbre école de samba Vai-Vai (qui a gagné le Carnaval 2011 de SP). Elle suit les traces de son père de bonne heure en chantant d’abord avec le guitariste Morris Piccioto (Dr. Morris), avec lequel elle forme le groupe Urbanda, qui sort un album en 2003.

Son premier album solo, Lero-Lero, est sorti en mai dernier. Inspirée par le cool jazz, par la samba, par les musiques du Nordeste, par la pop, le funk et les pusiques électroniques, Luisa démontre une nouvelle fois la vitalité et la modernité de la scène musicale pauliste. Dans l’esprit de Céu, Seu Jorge ou Bebel Gilberto, elle a l’air bien partie pour une belle carrière !

Ecoutez la en concert dans ce beau morceau : Fulaninha

En allant sur son site, vous pourrez écouter l’intégralité de l’album Lero-Lero, et télécharger gratuitement ce qui ressemble fort à un tube idéal pour guitariste débutant : Lero-Lero.
http://luisamaita.com.br/site/EN/music/

Chega de saudade, foin de la nostalgie des belles années de la bossa nova : la musique est vivante, et s’invente aujourd’hui. Courez donc aux concerts de Luisa Maita !

Le 20 juillet à l’Entrepôt, 7/9 rue Francis de Préssensé, Paris 14ème
Le 22 juillet au Satellit Cafe de Roanne
Le 23 au Festival Nuits du Sud à Vence

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. SdC

    Lero-Lero ressemble aussi fort à un standard si on en juge par le nombre de remixs vus ici et là.

    Ps: c’est toujours aussi bien ici. Merci 🙂

Exprimez vous !