Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 28 avril 2017

Remonter

Top

2 Commentaires

Le funk de la femme pastèque

Toujours plus fort ! Vous le savez, les brésiliens mâles avouent sans gène aucune une attirance pour les postérieurs rebondis – qu’ils appellent « Préférence Nationale » (preferencia nacional). Vous aviez pu apprécier l’an passé la femme melon, vous n’échapperez pas cette fois à la femme pastèque : Andressa Soares, alias « Mulher Melancia ».

Des pommes, des poires, et des scoubidous ? Ca n’est pas assez pour le pays du bum-bum. La Mulher Melancia brandit bien haut ses appâts et est très fière de son gros derrière. Pour le mettre en scène, la musique obligée est naturellement le (baile) funk. La popozuda interprète magnifiquement le tube de MC Créu – a Dança do Créu – depuis sa sortie en 2008 et, à vrai dire, rencontre bien plus de succès que son auteur. Elle a même eu les honneurs de l’édition brésilienne de Playboy – 64 pages en tout, une vraie consécration.

Découvrez cette fine fleur de l’intelligentsia en action à Paris lors de sa tournée européenne de 2009. Je sais bien qu’on peut trouver ce genre de performance d’un goût douteux mais, bon, faut pas mourir idiot non plus !


MULHER MELANCIA in Paris! par chabineprod

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Luciana

    Pour moi, ça se résume à un seul mot: grotesque.

  2. Charles

    Moi je résumerai plutôt en 2 mots : quel Q !!!
    🙂

Exprimez vous !