Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 25 mars 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Le cinéma brésilien en musique à Paris

Comme tous les ans au mois de mai, le Festival du Cinéma Brésilien au Nouveau Latina a permis de voir des fictions et des documentaires qui ne sortent pas dans nos salles. Du 4 au 17 mai 2011, voilà un chouette rendez-vous avec la culture brésilienne, d’autant qu’il y a de la musique au programme ! Je reviendrai sur les autres films, mais voici déjà le point sur les trois documentaires musicaux.

Pour les amis de la samba, Noel Rosa – Le Poète de Vila Isabel, de Dacio Malta, est un film de plus de deux heures qui retrace la vie romantique du grand compositeur de l’école de samba de Vila Isabel, mort à 28 ans. C’est Martinho da Vila qui tient le rôle du narrateur au cours des 5 épisodes au cours desquels se succèdent pas moins de 17 interviews et un bon aperçu de l’œuvre de Noel Rosa, avec 46 morceaux et extraits interprétés par Zé Renato, Chico Buarque, Caetano, Zeca Pagodinho, Mart’nalia, João Bosco, Paulinho da Viola, et j’en passe.

Les débuts de la MPB et du mouvement tropicaliste sont racontés dans Une Nuit en 67, de Renato Terra et Ricardo Calil (85 min – VO sous-titrée. Le film revient sur les concours organisés par les télévisions (Record et Globo), qu’on appelait des Festivals et qui s’apparentaient parfois aux Jeux du Cirque. C’est là que Chico Buarque, Caetano Veloso, Gilberto Gil et pas mal d’autres sont devenus célèbres.

Enfin, pour découvrir la chanteuse Nana Caymmi, voici le film Rio Sonata : Nana Caymmi du franco-suisse Georges Gachot (84 min – VO sous titres français). Fille du grand Dorival, ex-femme de Gilberto Gil, Nana a participé à la vie musicale brésilienne du dernier demi-siècle, dont elle témoigne largement dans ce documentaire. A noter que c’est le troisième film de Georges Gachot qui concerne la musique brésilienne, merci à lui !

Festival du cinéma brésilien de Paris. Du 4 au 17 mai 2011.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Cida

    Super !! Il est rare le cinéma brésilien en France, c’est une opportunité de voir Chico Xavier e 5x Favela aussi.

Exprimez vous !