Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 11 décembre 2017

Remonter

Top

2 Commentaires

La roda des Lauriers

Chaque jeudi dans un bistro des Buttes Chaumont, un groupe de musiciens passionnés fait vivre le choro avec bonheur et simplicité, recréant pour quelques heures un petit coin de Brésil.

Ils et elles sont parisiens, bretons, bulgare, chilien… Les musiciens qui se retrouvent au bar Les Lauriers viennent d’horizons variés. Martina la flûtiste et Minh, guitariste 7 cordes, ont une formation classique. Bruno, à la mandoline, n’a longtemps joué que du blue grass. Le clarinettiste Marcos a manifestement touché au jazz. Anne et Yasser ont appris l’art du pandeiro brésilien, Clémentine a étudié la guitare à l’Escola Portatil de Rio…

Leurs héros s’appellent Pixinguinha, Chiquinha Gonzaga, Ernesto Nazareth ou Jacob do Bandolim. Leur bible : le gros volume paru aux éditions du regretté Almir Chediak. Chacun vient avec ses recueils remplis de partitions attrapées sur le site samba-choro ou recopiées de main en main. C’est que le choro est une musique « savante » : contrairement à la samba, les instrumentistes prennent des chorus, alors on bosse les morceaux avant de venir jouer.

Sous la direction musicale du guitariste (7 cordes) Thierry Moncheny, absent le soir de mon passage, voilà une roda bien sympa qui enchaîne les standards du choro, cette musique instrumentale typiquement carioca née voici plus d’un siècle de la rencontre entre la polka, la valse et les musiques africaines.

Sur les murs du café, un drapeau argentin (!) curieusement accroché à l’envers – Clémentine m’expliquera que chaque mercredi le guitariste argentin Rudi Flores vient ici enchaîner tangos et milongas. Sous le ventilateur, on boit de la bière (à deux euros le demi, c’est une affaire) comme à Rio. Seules les marques diffèrent. Et ici non plus on n’écoute pas la musique dans un silence religieux – à tel point que l’enregistrement y est plutôt aléatoire… En voici tout de même un petit extrait pour vous donner envie de les rejoindre.

Roda des Lauriers : chaque jeudi vers 20:30, 98 rue Couronnes, Paris 20ème.

Vous pouvez les écouter encore ici : la page YouTube de BossaNovaBrasil.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. C’est mon quartier, ça ! Du coup, j’ai parlé de cette Roda des Lauriers à des amis parisiens de passage qui habitent à deux pas de la rue des Couronnes, histoire d’élargir le cercle !

  2. Simone

    Je voudrais savoir oú est ce que je peut trover un cade á Paris que joue la bossa nova ou la musique bresilienne. Merci

Exprimez vous !