Les autres sambas

Bière-au-BrésilLa samba a engendré de multiples sous-genres :

La samba-canção (samba-chanson, Ary Barroso, Dolores Duran) a fait les beaux jours des années 50.

Le sambalanço a été une tentative de Carlos Lyra pour se démarquer de la bossa-nova omniprésente au début des sixties.

La gafieira (Zeca Pagodinho, entre autres) est encore bien vivante dans les bars où l’on se retrouve entre amis pour jouer et boire des bières bien glacées lors des « rodas de samba ».

La samba-rock vaut ce qu’elle vaut, Jorge Benjor, Lulu Santos ou Djavan on porté haut ses couleurs métissées pendants les seventies.

Samba-funk, salsa-samba… la liste est longue de ces adaptations de la samba des origines, dans lesquelles la percussion joue toujours un rôle fondamental.

Pour écouter toutes sortes de sambas, promenez-vous dans les pages du site ou utilisez le moteur de recherche.

Ce billet vous a plu ? Partagez avec vos amis !