Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 26 mars 2017

Remonter

Top

4 Commentaires

La guitare bossa-nova, avec méthodes

La guitare bossa-nova, avec méthodes

Une méthode complétée d’un CD d’exemples est une bonne manière d’aborder les techniques d’accompagnement bossa. Il n’y en a pas tant que ça de disponibles en France, et certaines ne valent pas tripette. Je ne parlerai que de celles qui m’ont fait progresser (il reste du boulot). Elles incluent toutes deux l’apprentissage de la bossa dans le cadre plus général de la musique brésilienne, ce qui me parait une bonne idée, tant bossa et samba sont intimement liées.

Commençons par The Brazilian Guitar Book, ‘Samba, bossa-nova and other brazilian styles’ de Nelson Faria (guitariste et prof à Rio), chez Sher Music. Cette méthode en anglais (pas besoin d’être bilingue), très complète et très didactique, s’adresse plutôt à des guitaristes déjà avertis. Y sont abordés samba, bossa, choro, frevo et baião. Je l’apprécie pour sa notation rigoureuse, la qualité d’enrichissement et des positions d’accords, et pour les références explicites aux styles de nombreux musiciens : João Bosco, Ivan Lins, Luis Bonfa, Milton Nascimento, Oscar Neves… et bien sur João Gilberto notre maître à tous. Son défaut réside peut-être dans la vitesse d’exécution des exemples proposés sur le CD, qu’on peine parfois un peu à décomposer.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Sortie plus récemment, « La Guitare Brésilienne » de Renato Velasco (prof à Atla, Paris 18°) est aussi plus accessible. Le livre est bilingue français-anglais, le CD présente chaque pattern doublé du même exemple exécuté par une section rythmique seule, ce qui améliore la compréhension et permet de travailler « accompagné ». L’auteur a privilégié une approche régionale, et a tenu à présenter un panorama complet des musiques du Brésil, intégrant des styles que vous aurez peu l’occasion de jouer, comme la musique sertaneja (dite aussi ‘caipira’, une sorte de country venue du centre ouest), le côco, le xote, le maracatu, le boi bumba…. Du coup, on va évidemment moins en profondeur que dans la première méthode.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Travailler un peu chaque jour, et écouter beaucoup de sambas et de bossas vraiment brésiliennes constitue le secret du succès : une fois qu’on a en tête (et dans la main droite) le balancement propre à cette musique, on ne l’oublie pas ! A tel point qu’à un moment donné vous vous mettrez à tout jouer « façon bossa », et que vos amis vous feront des remarques…

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Denis

    Merci pour ce comparatif interressant. Mais vous n’auriez pas un peu oublier de parler de lla 3eme methode "jazz bossa nova" qui est sur la photo ?

  2. Thierry

    Oops ! Il s’agit d’un album de la série Aebersold, à la fois hors sujet et hors sujet, on y reviendra une autre fois.

  3. mhch

    Il y a aussi les methodes suivantes, peut-etre plus faciles pour le débutant, parfois plus complète sur d’autres aspects, mais intéressantes pour compléter les précédentes
    – Methode de guitare brésilienne par Jean-Christophe Hoarau
    – les trois volumes Bossa Nova de Mirco Bonucci (en italien)
    – Bossa Nova Standards de Antonio Ongarello

    A cela j’ajoute Brazilian Rythms for the Drumset, Henrique de Almeida, très intéressante pour approfondir les rythmes et leurs subtilités, Rien à voir avec la méthode Velasco, là il s’agit de rythme pur pour la batterie, mais c’est très très éducatif pour l’oreille.

  4. mhch

    J’ai oublié depuis longtemps de parler des méthodes de Carlos Arana, Bossa Nova Guitar et une 2eme Brazilian Rythm for Guitar, qui sont très didactiques et systématiques, au lieu de simplement parler des motifs rythmiques usuels.

    En perfectionnement, il convient d’ajouter « phrasing in Brazilian » Music d’Antonio Adolfo, qui parle des accents, des décalages subtils par rapport au rythme écrit en partition, etc …

    Hélas aucune méthode n’est complète … il est vrai que l’apprentissage de la musique n’est jamais fini …

Exprimez vous !